Promouvoir et défendre le logiciel libre

24 June 2021

april.png Nouvelles April

Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April - jeudi 1er juillet 2021 à 17 h 30 (accueil dès 17 h 15) à distance

Le 24 June 2021 à 15:51:01

1 Juillet 2021 - 15:30
1 Juillet 2021 - 19:30

Logo du groupe de travail Sensibilisation de l'April

Le groupe de travail Sensibilisation

Le groupe de travail Sensibilisation de l'April a pour vocation de proposer des outils de communication permettant de sensibiliser un plus large public aux enjeux du logiciel libre et des formats ouverts. La participation aux activités du groupe est ouverte à tout le monde (membre de l'April ou pas) : n'hésitez pas à nous rejoindre en vous inscrivant sur la liste de discussion.

Le groupe Sensibilisation se réunit un jeudi sur deux. Les réunions sont annoncées sur le site de l'April et sur l'Agenda du Libre. Il est possible de participer aux projets du groupe en dehors des réunions : vous pouvez consulter la liste des projets en cours. Merci de signaler vos contributions en écrivant un message à la liste de discussion. Vous pouvez aussi proposer de nouveaux projets !

Informations pratiques sur la réunion

Une réunion du groupe Sensibilisation aura lieu jeudi 1er juillet 2021, en visioconférence. Horaires : dès 17 h 30 et jusqu'à 19 h 30 (accueil à partir de 17 h 15). Il sera possible de rejoindre la réunion à tout moment.

Ordre du jour : nous continuerons l'élaboration du projet la Boussole du Libre, un outil pour orienter les personnes souhaitant reprendre le contrôle de leur informatique à l'aide une sélection d'URL, déclinable en format papier et page web.

Pour tous les détails et vous inscrire à la réunion, rendez-vous sur le pad. Si vous prévoyez de rejoindre la réunion après 17 h 30, merci de préciser votre horaire d'arrivée en plus de votre nom/pseudo.

23 June 2021

de_crevoisier.png LE-ROUTEUR-WIFI.COM

Speedtest : Différence de débit entre deux outils de mesure (le-routeur-wifi, Fast.com, Google…)

Le 23 June 2021 à 13:15:23

De nombreux sites internet vous proposent aujourd’hui de tester votre connexion internet grâce à un outil de « Speedtest » ou de « test vitesse » en Français. Nous vous en proposons d’ailleurs nous aussi un sur cette page avec l’outil de speedtest.net, l’un des plus complet à mon avis.

Les outils de mesure de débit internet

Pour effectuer un test de débit, la localisation géographique du serveur internet qui héberge l’application de speedtest est très importante

représentation visuelle d’une partie d’internet en 2005

En effet, Internet est un gigantesque réseau d’ordinateurs et de serveurs interconnectés qui forment une sorte de toile d’araignée géante à travers tout le globe, d’où le mot « web » qui veut dire « toile » en anglais (et le « www » du début des sites internet qui veut dire « World Wide Web » soit « Toile à l’échelle mondiale » littéralement)… Les données qui circulent sur internet doivent donc parcourir cette toile d’un point A vers un point B : votre ordinateur et un serveur internet distant qui héberge les informations qui vous intéressent.

Lorsque vous effectuez un Speedtest, vous vous connectez à un serveur internet à distance, qui va vous faire recevoir des données et vous demander de lui en envoyer en retour, pour tester la vitesse maximale à laquelle votre connexion vous permet de télécharger et téléverser (Download et Upload).

En fonction de la distance qui vous sépare de ce serveur et de la qualité des lignes qui vous y relie, vous allez donc avoir des résultats qui peuvent varier…

Comme précisé au début de l’article, de nombreux sites internet proposent aujourd’hui un service pour tester votre connexion internet. Ces sites disposent en fait de nombreux serveurs répartis un peu partout à travers le monde afin de proposer à tout le monde de tester sa connexion avec le serveur le plus proche.

Vous pouvez donc avoir un résultat de Speedtest qui varie d’un site à l’autre en fonction de quelle plateforme de test dispose des serveurs les plus proches.

Des résultats différents sur la même plateforme

Beaucoup de monde m’adresse des messages en commentaires sur le site en me disant que les résultats qu’ils obtiennent sur leurs speedtest varie énormément sans pour autant changer de plateforme de test.

Revenons-en à notre toile d’araignée/Internet…

Comme sur une toile d’araignée il y a beaucoup d’intersection dans la toile du réseau Internet et donc plusieurs chemins possibles pour arriver au même endroit. D’un test à l’autre il est possible que vos données passent par un autre chemin car celui emprunté précédement est maintenant saturé, par exemple.

De plus, il est normal d’avoir des résultats de Speedtest différents si on change d’appareil également !

Si vous faites un premier test sur votre PC fixe branché en Ethernet, puis sur votre PC portable en WiFi, et enfin avec votre smartphone en WiFi, il est probable que vous n’ayez pas les même résultats… Entre Ethernet et WiFi la différence sera certainnement plus nette étant donné que le cable permet de grandement améliorer la connexion d’un appareil, mais même entre vos équippement WiFi vous devriez observer une différence (et parfois une grande) à cause de la norme WiFi utilisée par vos appareils, la qualité de la carte réseau et de l’antenne de l’appareil, de votre position par rapport au routeur lors de vos tests, etc…

Choisir une plateforme de Speedtest ?

Le choix de la plateforme pour faire vos tests est donc crutiale pour bien réaliser vos speedtests. Les plus grandes plateformes de tests ont plus de serveurs et permettent donc en général d’avoir un serveur au plus proche. C’est pour cela que je vous recommande le speedtest de mon site, il s’agit de l’outil proposé par Speedtest.com (un très gros site spécialisé dans le speedtest depuis longtemps).

Le speedtest proposé par Google (lorsque vous cherchez « speedtest » sur Google un outil vous est proposé avant le premier résultat), est performant également, cependant il est impossible de choisir la localisation du serveur de test soi même ni de voir où celui-ci se trouve… Il s’agit de l’outil de speedtest de Mesurementlab.net. Il s’agit d’un site Opensource très pratique car il permet de consulter les données de tests par pays et par date pour pouvoir comparer sa connexion avec le reste du pays, de la région ou même de sa propre ville !

Je ne vais pas faire la liste de tous les outils ou sites qui vous proposent de réaliser des speedtests, avec les informations dans cet article, vous devriez être à même de vous faire une idée sur les différentes plateformes par vous même…

 

Si vous voulez savoir comment bien réaliser un speedtest, je vous invite à lire mon article sur le sujet. J’ai aussi rédigé de nombreux guides pour vous aider à améliorer la connexion WiFi chez-vous, que vous trouverez facilement en utilisant la section recherche en haut à droite de cette page.

The post Speedtest : Différence de débit entre deux outils de mesure (le-routeur-wifi, Fast.com, Google…) appeared first on Routeur-Wifi.

22 June 2021

tnitot.png Tristan NITOT

Vote électronique, la fausse bonne idée

Le 22 June 2021 à 17:33:00

Comme à chaque élection, en particulier lorsque l’abstention est forte comme dimanche dernier, l’idée du vote électronique refait surface, comme si ça allait être la solution miracle pour remobiliser les citoyens[1]. Il n’y a aucun doute que leur simplifier la vie peut aider, et pourtant, je pense que le vote électronique n’est pas une bonne idée (ce que j’ai cru à une époque).

J’ai fait une brève apparition sur BFM Business pour en parler :

Tristan Nitot à la télévision

émission le débriefing de Tech&Co de BFM Business

Pourquoi est-ce une fausse bonne idée ?

Repartons des grands principes du vote par exemple pour l’élection présidentielle en France :

  1. Le vote doit être secret (pour éviter la coercition, que quelqu’un torde le bras à l’électeur pour voter dans une direction bien précise)
  2. Le citoyen doit avoir confiance dans le fait que son bulletin est correctement comptabilisé une fois et une seule fois (pour lui et tous les autres votants)

Autre chose ?

Bien sûr, on peut avoir envie d’un décompte plus rapide, moins coûteux en effort, ne nécessitant pas un déplacement du citoyen pour voter. Mais ce sont des objectifs secondaires, et ils ne doivent pas compromettre les deux grands principes que sont le secret et la confiance.

En fait, il y a vraiment deux problèmes qu’on peut essayer d’adresser en numérisant le vote :

  1. La rapidité du décomptage des voix
  2. Le vote à distance

Ce sont deux problèmes très différents, nous allons donc les séparer et nous focaliser sur le vote électronique à distance.

Le vote papier

Pour résoudre le problème en tenant des deux grands principes, on a mis en place en France le processus suivant :

  1. Le citoyen est listé sur une liste électorale (et une seule, normalement)
  2. Il s’identifie avec une pièce d’identité
  3. Il prend plusieurs bulletins de vote et une enveloppe
  4. Il va s’isoler (seul, donc) dans un isoloir, met un seul bulletin dans l’enveloppe qu’il referme, avant de jeter les autres bulletins dans une corbeille à la sortie de l’isoloir[2]
  5. Il met l’enveloppe fermée dans une urne transparente
  6. Il signe la liste
  7. On lui propose de venir dépouiller les bulletins de vote (la plupart des gens refusent, mais je vous encourage à le faire au moins une fois, c’est très instructif et moins barbant qu’on pourrait le croire).

Ce qui est intéressant dans ce processus qui peut sembler très compliqué pour finalement un truc simple, c’est qu’on s’assure de l’identité de la personne (étapes 1 et 2) et qu’il ne vote qu’une seule fois. En prenant plusieurs bulletins (n’en prendre qu’un n’est pas autorisé) et une enveloppe, en le faisant passer dans un isoloir, en lui permettant de jeter les bulletins non utilisés (étapes 3 et 4), on s’assure que son choix est secret et non contraint.

L’urne transparente (étape 5) permet de rassurer l’électeur que son bulletin va rejoindre les autres, et qu’il n’y a pas de double fond ou d’embrouille de ce genre, ou de bulletin déjà mis dedans en début de scrutin.

En le faisant signer en face de son nom dans le registre (étape 6), on s’assure qu’il ne viendra pas voter plusieurs fois (sauf erreur ou malversation, il ne figure que sur une seule liste)

L’étape 7, au dela de permettre de trouver de la main d’œuvre pour le dépouillement, permet de s’impliquer et de vérifier que le décompte des voix n’est pas truqué.

Et coté numérique, à distance ?

  • On ne peut pas s’assurer que c’est bien la bonne personne qui vote (quelqu’un qui aurait votre mot de passe ou aurait enregistré son empreinte digitale ou son visage dans votre téléphone par le passé) ;
  • On ne peut pas s’assurer que vous ne subissez pas de pression pour voter dans un sens ou un autre ;
  • On ne peut pas facilement s’assurer que votre terminal n’est pas victime d’une cyber-attaque qui permettrait la modification de votre vote ;
  • Le citoyen n’a pas de moyen de valider que son vote est bien pris en compte (et si quelqu’un a piraté le serveur et fait pencher la balance d’un coté de façon artificielle ?) ;
  • Il n’est pas techniquement trivial d’empêcher le logiciel serveur de faire le lien entre une personne et son vote (auquel cas le vote ne serait plus secret) tout en permettant la traçabilité ;

Bref, c’est possible de voter à distance de façon électronique, mais on perd beaucoup en confiance et en secret.

Alors c’est foutu ?

En fait, comme vous le constatez, le problème est considérablement plus complexe qu’on ne le pense au premier abord. Néanmoins, des chercheurs en informatique et cryptologie se penchent sur ce sujet depuis plusieurs décennies, et les progrès sont intéressants.

Mon ancien collègue mozillien Ben Adida fait partie de ces chercheurs. Il participe à deux projets en ce sens : Helios Voting (vote électronique à distance) et VotingWorks (vote électronique dans un bureau de vote avec trace papier). Un autre projet fait par le CNRS et INRIA, appelé Belenios, vise comme Helios à permettre le vote électronique à distance.

Mais la FAQ de Belenios est formelle :

aucun des systèmes de vote existants n’offre le même niveau de garantie de sécurité que le vote traditionnel sur papier

A notre avis, aucun des systèmes de vote existants n’offre le même niveau de garantie de sécurité que le vote traditionnel sur papier (tel qu’il est organisé en France par exemple). En effet, les élections à fort enjeu nécessitent des systèmes qui assurent simultanément le secret du vote, la résistance à la coercition et la vérifiabilité, sans avoir à faire confiance aux autorités organisatrices ou au prestataire qui gère l’élection. En outre, un système de vote devrait également protéger contre la corruption de l’ordinateur des électeurs : même si l’ordinateur l’électeur est compromis (par un logiciel malveillant par exemple), il ne devrait toujours pas être possible de changer le vote choisi par l’électeur ni même de divulguer son vote.

Helios dit la même chose dans sa FAQ :

Online elections are appropriate when one does not expect a large attempt at defrauding or coercing voters. For some elections, notably US Federal and State elections, the stakes are too high, and we recommend against capturing votes over the Internet. This has nothing to do with Helios itself: we just don’t trust that people’s home computers are secure enough to withstand significant attacks.

Pourtant, le recours à du logiciel au code ouvert, donc auditable comme Helios et Belenios et à des méthodes cryptographiques avancées permet de résoudre une partie du problème (par exemple chiffrer le vote dans le navigateur, en espérant qu’il n’ai pas été corrompu). On se rapproche d’une solution, mais on n’y est pas encore.

Voilà donc pourquoi je ne pense pas que le vote électronique soit possible actuellement, si on veut protéger les deux principes démocratique que sont le secret du vote et la confiance que peut avoir le citoyen par sa capacité à auditer le processus.

d’autre sources qui complètent le propos

Notes

[1] Voir la conclusion de l’article de Numérama en fin d’article.

[2] Alors là, je fais très attention à ce que l’autocorrect ne corrige pas isoloir en urinoir !

april.png Nouvelles April

#111 - Matomo - Darren Curtis - Développement durable - « Libre à vous ! » diffusée mardi 22 juin 2021 sur radio Cause Commune

Le 22 June 2021 à 13:30:00

Au programme de l'émission : L'analyse d'audience de sites web et Matomo ; l'artiste Darren Curtis ; développement durable et logiciel libre.

Libre à vous !, l'émission pour comprendre et agir avec l'April, chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur la radio Cause Commune (93.1 FM en Île-de-France et sur Internet).

Au programme de la 111e émission :

  • sujet principal : L'analyse d'audience de sites web et Matomo avec Alexandre Bulté directeur technique d'Etalab et Ronan Chardonneau, formateur indépendant sur Matomo
  • Chronique « Le fil rouge de la musique libre » par Éric Fraudain, créateur du site Au Bout Du Fil, présentation de l'artiste Darren Curtis
  • la chronique « Partager est bon » de Véronique Bonnet, professeur de philosophie et présidente de l'April sur le thème « Développement durable et logiciel libre »
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

Réécouter en ligne

podcast OGG et podcast MP3

S'abonner au podcast

Podcasts des différents sujets abordés

N'hésitez pas à nous faire des retours sur le contenu de nos émissions pour indiquer ce qui vous a plu mais aussi les points d'amélioration. Vous pouvez nous contacter par courriel, sur le webchat dédié à l'émission (mais nous n'y sommes pas forcément tout le temps) ou encore sur notre salon IRC (accès par webchat). Vous pouvez nous laisser un message sur le répondeur de la radio en appelant le 09 72 51 55 46

Personnes participantes

  • Frédéric Couchet, délégué général de l'April
  • Alexandre Bulté directeur technique d'Etalab
  • Ronan Chardonneau, consultant et formateur Matomo
  • Véronique Bonnet, professeur de philosophie et présidente de l'April
  • Éric Fraudain du site Au Bout Du Fil
  • Étienne Gonnu, chargé de mission affaires publiques (à la régie)

Traitement du podcast

  • podcast traité par Olivier Grieco, directeur d'antenne de Cause Commune
  • podcast découpé en podcasts individuels par Quentin Gibeaux

Galerie photos

Vous pouvez voir quelques photos prises pendant l'émission.

Références pour la chronique d'Éric Fraudain

Références pour le sujet sur Matomo

Références pour la chronique de Véronique Bonnet

Références pour la partie « Quoi de Libre ? »

Pauses musicales

Les références pour les pauses musicales et autres séquences sonores (virgules…) :

Licences de diffusion, réutilisation

Les podcasts sont diffusés selon les termes d’au moins une des licences suivantes : licence Art libre version 1.3 ou ultérieure, licence Creative Commons By Sa version 2.0 ou ultérieure et licence GNU FDL version 1.3 ou ultérieure. Les musiques sont diffusées sous leur propre licence.

21 June 2021

bsibaud.png Benoît SIBAUD

Vote par ordinateurs de vote / machines à voter en France, depuis 2017

Le 21 June 2021 à 19:37:45

Sommaire

Ce journal fait partie de la collection des « petites actus sur le vote électronique par ordinateurs de vote ou par Internet » (voir les épisodes 1, 2 et 3).

Dans le journal précédent Vote par Internet concernant les Français de l’étranger en 2021, il était question de 176 734 votants par Internet (sur un corps électoral de 1,4 M). Il est question ici des scrutins institutionnels via vote par machines à voter / ordinateurs de vote. Sachant que le moratoire de 2008 qui a gelé leur périmètre est toujours en vigueur (i.e. le nombre de communes concernée ne peut que diminuer). Sachant qu’au moins une commune est revenue au vote papier, cela concernerait 65 communes et environ 1,3 M d’électeurs. Toujours les mêmes machines qu’en 2007, même matériel, même logiciel, mêmes bugs, le Code électoral n’a pas tellement bougé non plus. On prend les mêmes et on recommence. Mais continuons la collecte d'éléments partageables.

Le moratoire, c’est clair : on continue d’arrêter, on arrête d’arrêter ou on arrête tout ?

Article NextINpact Le gouvernement songe à interdire les machines à voter et à réformer le vote électronique (septembre 2017)

Question orale N° 107 de Mme Agnès CANAYER à M. le ministre d’État, ministre de l’Intérieur sur le devenir des machines à voter : une question que l’on sent orientée « les machines à voter suscitent des oppositions souvent très doctrinales et politiques, rarement issues des utilisateurs. » et une réponse détaillée « Les raisons qui ont justifié la mise en œuvre de ce moratoire tenaient […] à l’allongement des temps d’attente dans les bureaux équipés ; au coût pour les communes et l’État […] ; à une problématique de confiance de la part des citoyens, devant l’impossibilité de procéder à un comptage physique des suffrages, comme l’avait relevé le Conseil constitutionnel dans ses observations sur les scrutins présidentiel et législatif de 2007. », « nécessaire de proroger le moratoire, compte tenu des risques sur le secret du scrutin et sur sa sincérité associés à l’usage des machines à voter », « niveau élevé de risques "cyber" », donc « le Gouvernement réexaminera le cadre applicable aux machines à voter, y compris pour ce qui concerne l’homologation et l’autorisation de nouveaux modèles. » (novembre 2017)

Question N° 6508 de M. Didier Le Gac (La République en Marche - Finistère) (2018/2019) pour « lever le moratoire ». Et la réponse « C'est pourquoi, conformément à la feuille de route du ministère de l’Intérieur communiquée en septembre dernier, le Gouvernement a engagé une réflexion visant à réexaminer le cadre applicable aux machines à voter, y compris pour ce qui concerne l’homologation et l’autorisation de nouveaux modèles. En attendant, le moratoire est maintenu. »

Rapport d’information des sénateurs Jacky Deromedi (LR) et Yves Detraigne (Union centriste) sur le vote électronique en 2018 : « aucun acteur institutionnel ni aucun informaticien n’a pu démontrer le manque de fiabilité des résultats électoraux dans les communes qui utilisent des machines à voter ». « Seuls des risques potentiels ont été mis en avant, sans preuve matérielle » (article Next INpact Vote par Internet et machines à voter : le Sénat met la pression au gouvernement)) ; ajoutons la réaction de Chantal Enguehard (CNRS), qui publie sur le vote électronique : « j'ai été auditionnée […] aucune des informations, explications et analyses scientifiques que j’ai fournies lors de mon audition ne figure dans le rapport d’information », « Je demande que […] que mon nom soit ôté de la liste des personnes auditionnées avec la mention "L’audition de Mme Enguehard n’a pas été prise en compte pour la rédaction de ce rapport, par conséquent, Mme Enguehard a demandé à ce que son nom soit rayé de la liste des personnes auditionnées." », « Cette demande a été transmise à M. Bas, sénateur, Président de la commission des Lois le 19 mars 2019, sans réponse à ce jour. »

Article NextINpact Le gouvernement maintient le moratoire sur les machines à voter (août 2019) : « Des communes réticentes à abandonner leur matériel », « De nouveaux risques », « "En attendant, le moratoire est maintenu" »

Organisation des élections de 2020/2021

Circulaires du Ministère de l’Intérieur:

2020, 2021, toujours les mêmes arguments

France Info Municipales : pourquoi seule une minorité de Français aura accès au vote électronique (février 2020)

Chronique «Pour un vote numérique». La chronique de David Lacombled (mai 2020) « La peur n’évitant pas le danger, il convient d’organiser un débat à la hauteur des enjeux et de notre démocratie. »

Sénat : N° 316 (2020-2021) Proposition de loi présentée par M. Stéphane RAVIER, visant à préciser les modalités d’exercice du droit de vote et à interdire les machines à voter électroniques (janvier 2021)

Le petit groupe de maires utilisant des machines à voter veut plus de machines et leur association obtient quelques articles dans les médias : Denis Thuriot, maire de Nevers, et un collectif d’élus plaident pour un usage élargi des machines à voter, Ile-de-France : face au Covid, ces maires plaident pour multiplier les «machines à voter», etc.

Vers un changement ?

LOI n° 2021-191 du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique (1) (février 2021) : report des élections de mars à juin, mais surtout gestion des machines à voter (au choix un pour les deux élections ou un par élection par exemple), ainsi qu’annonce d’un rapport du gouvernement à remettre au parlement au plus tard en octobre 2021 « sur la possibilité de recourir aux machines à voter pour les communes qui le souhaitent, dans la perspective des prochaines échéances électorales. »

Pour la commune de Castanet-Tolosan (Haute-Garonne), après les prises de positions des différents candidats lors des municipales de 2020 et le changement de maire (la liste Xavier Normand est sortie en tête), la commune est revenue au scrutin papier.

Études scientifiques et éléments factuels

Rapport Élections municipales 2020 de l’Observatoire du Vote (institut indépendant et non partisan) (juin 2021): « il y a des écarts entre nombres de votes et d’émargements dans un cinquième des bureaux de vote équipés d’un ordinateur de vote. Cela n’arrive que pour 6% des bureaux de vote équipés d’urnes. », «En moyenne, il y a 3,4 fois (premier tour) à 3,9 fois (second tour) plus d’écarts entre nombres de votes et d’émargements lorsqu’un ordinateur de vote est utilisé. Ces constats rejoignent ceux des études portant sur les précédentes élections municipales (en 2008 et 2014). », « Cependant la majorité des écarts ne sont pas expliqués. » (au passage certaines villes utilisatrices des machines prétendaient le contraire en 2017 « Il y a souvent plus d’écarts de voix dans les bureaux de vote classiques, du fait de l’erreur humaine. »)

Au passage, tout électeur d’une des 65 communes concernées peut participer aux études scientifiques de l’Observatoire du Vote. Je collecte les procès verbaux de ma commune (Issy-les-Moulineaux, machines ES&S, et depuis cette élection, Nedap) depuis 2007, et je vous incite à en faire de même : c’est très formateur et instructif. De plus, cela me semble important d’un point de vue démocratique (comme électeur) et scientifique (contribuer à une étude). Et c’est même utile et intéressant d’un point de vue strictement technique : mon regard d’ingénieur en informatique me permet de noter des points particuliers, comme une erreur d’initialisation d’horloge par exemple, de comprendre une mauvaise gestion des caractères accentués, etc.

CNRS Le journal: Entre transparence et confidentialité, les défis du vote électronique (avril 2021) : « Spécialistes de cryptographie, Véronique Cortier et Stéphanie Delaune » : « L’affolement dû à la pandémie a failli aboutir à l’utilisation de machines à voter pour les prochaines élections présidentielles, mais l’idée a finalement été rejetée. (…) d’un point de vue scientifique, le vote électronique n’apporte actuellement pas le même niveau de sécurité et de transparence que d’aller dans un bureau de vote officiel pour mettre un bulletin dans une urne. Les Français de l’étranger, lorsqu’ils votent par correspondance, ne sont cependant pas complètement certains que leur bulletin arrive à destination et ne soit ni identifié ni modifié. Le vote par Internet fait généralement mieux dans ce cas précis. »

Les élections de 2021 et les réactions

Le cas Issy-les-Moulineaux (92130)

2021, enfin du changement, le remplacement des vieillissantes machines ES&S célèbres pour leurs petits cœurs sur les tickets ? Un retour au scrutin papier ?

Que nenni. Les machines précédentes parées jusqu’ici de toutes les qualités sont remplacés par un autre modèle, les surannées Nedap,  « aussi simples d’utilisation et fiables » mais permettant « de gérer plus facilement un double scrutin » (journal de la ville Point d’Appui, juin 2021 page 15). « Les nouvelles machines, proposées par France Election, ont été présentées le 1ᵉʳ avril au maire » (Point d’Appui, mai 2021). La chaîne de la ville sur Youtube Élections départementales et régionales 2021 : mode d’emploi montre une animation de la machine Nedap, modèle « tout aussi simple et sûr et bien entendu agréé par le Ministère de l’Intérieur » (est-il dit et sous-titré, pendant que l’image comporte sécurisé au lieu de sûr).

La machine est plus basique, disons : une sorte de panneau électronique avec des boutons physiques, avec un afficheur à l’ancienne, par rapport aux ES&S qui avaient un écran tactile, une IHM avec des boutons virtuels, etc. Elle dispose d’un écran déporté pour les assesseurs (contrairement aux ES&S), donc l’assesseur sait si l’électeur a fini de voter pour la première ou la seconde élection. Et ceci en plus du signal sonore (qui est présent sur ES&S et Nedap), signal qui nécessite plus d’attention ce qui peut être compliqué quand il y a du monde ou du bruit (j’ai voté dans un grand espace avec trois bureaux de vote côte à côte et probablement une cinquantaine personnes présentes… c’était bruyant). Il y avait une grosse batterie posée sous la machine (le règlement technique impose ce genre de choses). Quand j’aurais obtenu les procès verbaux, je pourrais parler des tickets imprimés éventuels. À suivre donc.

Élément amusant dans le contexte : visiblement les ordinateurs portables fournis pour tenir les bureaux de vote sont livrés avec un post-it en évidence mentionnant un identifiant et un mot de passe (probablement pour permettre la rotation des personnes). Ces ordinateurs ne sont bien sûr pas connectés aux machines.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

april.png Nouvelles April

Revue de presse de l'April pour la semaine 24 de l'année 2021

Le 21 June 2021 à 16:17:05

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Global Security Mag] LINAGORA remporte l'appel d'offre de la Centrale d'Achats de l'Informatique Hospitalière (CAIH)

✍ Marc Jacob, le .

[Next INpact] Copie privée: les députés adoptent la redevance sur les tablettes et téléphones reconditionnés (€)

✍ Marc Rees, le .

ad_aures.png AD AURES

Castopod supports the Podcast:GUID tag

Le 21 June 2021 à 13:14:45

Castopod supports the Podcast:GUID tag

We usually identify a podcast by its name.

“What's your podcast name?�, we look for it in our favorite podcast app, then we subscribe and listen.

From time to time, that does not work and we need the RSS feed URL. The RSS URL is unique, so that solves one problem, but it may change: when a podcast switches from one hosting company to another for instance. (Did you know that there are Podcast host changes all the time?)

That is why PodcastIndex submitted a new podcast tag: GUID. In a nutshell (without going through all the UUID technical details…), this will allow every podcast to have a unique ID that will never change.

Castopod now provides GUID features.
In order to get a GUID in Castopod, you will have to:

  • Do nothing.

Your GUID will be automatically created (if you are creating a new podcast) or imported from your previous hosting. (If your previous hosting did not provide a GUID then Castopod will create one for you.)

Your brand new GUID will be inserted in your RSS feed so that it is available to everyone.

Your podcast is unique, now it has a unique key. 🌷

bsibaud.png Benoît SIBAUD

Vote par Internet concernant les Français de l'étranger en 2021

Le 21 June 2021 à 09:29:46

Sommaire

Ce journal fait partie de la collection des « petites actus sur le vote électronique par ordinateurs de vote ou par Internet » (voir les épisodes 1, 2 et 3).

Il est question ici des scrutins institutionnels via vote par Internet pour les Français de l’étranger.

Élections des conseillers des Français de l’étranger et des délégués consulaires en mai 2021

Les 29 et 30 mai 2021 ont eu lieu les élections des 432 conseillers des Français de l’étranger et des 68 délégués consulaires. Trois modes de scrutin étaient possibles : à l’urne, par procuration et par internet. Le site du ministère (français) de l’Europe et des affaires étrangères donne les résultats.

Cela concernait 1 366 663 électeurs inscrits et voici la synthèse des résultats :

Synthèse vote à l’urne vote par Internet
Nombre de votants 29 131 176 734
Nombre de bulletins blancs 282 4 392
Nombre de bulletins et enveloppes annulés 430
Nombre de suffrages exprimés 28 419 172 342
Taux de participation 2,13% 12,93%

Le communiqué de presse du ministère rappelle aussi le rôle de ces élus. La FAQ sur le vote par Internet explique qui homologue la solution technique. Les mentions légales indiquent qu’elle est fournie par la société de droit espagnol Scytl et hébergée par la société NTT France.

Lors des législatives de 2012 et 2013, j’étais délégué d’un candidat auprès du bureau de vote électronique, la solution était alors Scytl/Atos, avec 127 000 votants par Internet pour 1,1 millions d’électeurs inscrits. J’avais relaté cette expérience notamment via l’article sur le vote électronique pour le livre La face cachée d’Internet ainsi que dans un podcast NoLimitSecu. J’y décrivais notamment les spécificités des élections concernant les Français de l’étranger, où aucun des modes de scrutin n’est pleinement satisfaisant et où il s’agit surtout d’un arbitrage.

En 2021, il a été question que je sois de nouveau délégué auprès du bureau de vote électronique mais finalement cela n’a pu se faire.

Maintenant que l’actualité est traitée, revenons un peu sur ce vote par Internet pour les Français à l’étranger, depuis 2012, via une chronologie des actualités.

Les scrutins de 2012/2013 et les interrogations sur la sécurité

Le décret de 2014 et le contrôle des opérations du vote électronique

Il crée au final deux classes de citoyens :

  • Vote par Internet :
    • n’importe qui peut être délégué (y compris mineur, étranger, privé de droit civique, non inscrit sur une liste électorale, habitant en France ou à l’étranger y compris en dehors de la ou les zones des candidats, etc.), aucune restriction sur la personne déléguée dans le texte
    • restriction pour le candidat : « partis ou groupements politiques et les associations représentatives au niveau national des Français établis hors de France, lorsqu’ils présentent des candidats ou des listes dans au moins trois circonscriptions électorales » (ce décret m’a empêché d’être délégué au bureau de vote électronique pour le Parti Pirate par exemple)
  • Vote papier ou par machines à voter :

    • le délégué doit être inscrit sur l’une des listes électorales consulaires de la circonscription où se déroule le scrutin (article R176-1-6), donc la personne est majeure, française, non privée de ces droits civiques et inscrite sur la liste électorale. Et pour le cas général (article R47) un même délégué peut toutefois être habilité à exercer ce contrôle dans plusieurs bureaux de vote, et un délégué doit être électeur dans le département où se déroule le scrutin.
  • Question écrite n° 11216 de Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Français établis hors de France - UMP) sur la limitation amenée par le décret précédent

Les consulaires 2014 et la polémique Java

Les scrutins de 2017, sans Internet

Les scrutins de 2020 / 2021 ou le retour du vote par Internet

Faillite de Scytl en 2020

En mai 2020, comme le mentionnent la page Wikipedia de Scytl et cet article du conseiller municipal vaudois Jean Christophe Schwaab, la société Scytl se déclare insolvable, avec 75 millions d’euros de dettes et se place en faillite. Elle sera rachetée par octobre par Service Point Solutions (filiale du groupe Paragon) (communiqué).

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

april.png Nouvelles April

Réunion de bilan « Libre à vous ! » saison 4 et préparation de la saison 5

Le 21 June 2021 à 08:55:59

25 Juin 2021 - 10:30
25 Juin 2021 - 12:00

L'April propose depuis mai 2018 l'émission Libre à vous ! », chaque mardi de 15h30 à 17h sur radio Cause Commune. La fin de saison pour l'émission approche, dernière émission le 29 juin 2021, puis pause estivale, avec un objectif de reprise au mardi 7 septembre. L'heure d'un point d'étape auquel vous pouvez participer.

Nous organisons une réunion pour échanger sur le bilan de la saison 4, et préparer la saison 5. Cette réunion aura lieu vendredi 25 juin de 10h30 à 12h maximum (accueil à partir de 10h15). Cette réunion sera ouverte à toute personne qui le souhaite. Elle aura lieu sur le serveur Mumble de l'April dont l'adresse est mumble.april.org, dans le salon Terrasse Sud. N'hésitez pas à vous connecter avant 10h30 pour d'éventuels tests.

Si vous ne pouvez pas participer à cette réunion, n'hésitez pas à contribuer avant la réunion en nous signalant ce qui vous plaît dans l'émission, des points de vigilance/d'amélioration, des suggestions pour la saison 5.

Vous pouvez le faire sur le bloc-notes dédié à l’émission à partir de la ligne 1433 (ou cherchez « bilan après 4e saison et préparation de la saison 5 »). Vous pouvez également le faire par courriel.

Participer à la réunion via Mumble

Pour participer à la réunion, il faut soit installer un client Mumble sur votre ordinateur, soit utiliser un navigateur web et se connecter à l'adresse https://mumble.april.org/.

Sur la version web, par défaut, pour pouvoir parler il faut appuyer et maintenir appuyées les touches Ctrl et Majuscule (shift) (c'est le mode Appuyer pour parler).

Sur le client Mumble cela dépendra de la configuration que vous choisirez, le plus simple est d'utiliser l'assistant de configuration qui vérifiera casque, micro et permettra de configurer le mode pour pouvoir parler.

Pour installer et configurer le client Mumble sur son ordinateur il y a un bon tutoriel fait par Framasoft. Au moment de la configuration il faut remplacer le serveur Mumble de Framasoft par celui de l'April : mumble.april.org avec le port par défaut.

Pour la réunion utilisera le salon Terrasse Sud. Il faut faire un double-clic sur le nom du salon pour le rejoindre.

20 June 2021

april.png Nouvelles April

Décryptualité du 20 juin 2021 - La bureautique est-elle vraiment l'oeuvre du diable ?

Le 20 June 2021 à 22:19:05

Écouter le décryptualité
(15minutes)

podcast OGG

La bureautique est souvent employée au-delà de ses limites, que ce soit pour gérer des bases de données ou de la documentation. On entend souvent des critiques sévères sur ce type d'outil mais, existe-t-il vraiment des alternatives ? Decryptualité sur Mastodon Musique de l'indicatif : Sebkha-Chott - CRPTS ND TPSTRZ - KHOLIK NEFAEHRTITIK

Les positions exprimées dans le Décryptualité sont celles des personnes qui interviennent et ne rejoignent pas nécessairement celles de l'April.

tnitot.png Tristan NITOT

En vrac de mi juin 2021

Le 20 June 2021 à 16:51:00

Parc André Citroën

Pas mal de boulot ces temps-ci, entre le podcast l’Octet Vert et le projet Unsearch, du coup je vous mets tout en vrac !

Note

[1] Oui, c’est bien le fondateur du protocole BittTorrent.

de_crevoisier.png LE-ROUTEUR-WIFI.COM

[Hacking in progress] : Le hacking à hollywood Vs IRL

Le 20 June 2021 à 09:57:05

Tout le monde aujourd’hui a vu au moins une scene de hacking dans une grande production hollywoodienne aujourd’hui, comme la fameuse scene de NCIS ci-dessous… Travaillant dans leur laboratoire médico-légal faiblement éclairé, Abby Sciuto (Pauley Perrette) et Timothy McGee (Sean Murray) doivent repousser un cybercriminel, déterminé à voler des informations sur leur enquête.

Dans cette séquence, les deux « Hackers » du NCIS essayent de combattre une attaque informatique en vociférant des termes techniques incompréhensibles (« He’s burned through the firewall! This is DOD Level 9 encryption! » soit en Français : « Il a cramé le pare-feu ! C’est un chiffrage DOD de niveau 9 »). Finalement, ils finissent par taper à deux sur le même clavier – ce qui est totallement ridicule.

Allez je vous en met une autre juste pour le plaisir des yeux…

On retrouve encore une fois des dérives souvent vues au cinéma, avec un hack très visuel qui ouvre des fenètres indiquant un « Pourcentage de hack », des fenètres qui clignotent, des vidéos de chats (on est sur internet quand même) et même une « cyber-bombe » à la fin…

Posons nous un instant et intéressons nous au hacking de plus près…

Ces deux scènes incarnent selon moi, tout ce qui ne vas pas avec la représentation du Hacking au cinéma. L’accès à un système distant se fait en quelques instants seulement, accompagnés régulièrement de texte vert qui ne fait aucun sens et de fenètres contextuelles aléatoires…

Dans la réalité, un hack est bien moins dramatique. Les pirates et les testeurs de réseau (pentesting) font des tests et se renseignent pendant des jours/semaines/mois avant de lancer toute attaque. Ils essayent de comprendre la topologie du réseau ainsi que les logiciels périphériques utilisés pour préparer au mieux leurs attaque. Ils étudient ensuite comment utiliser ces informations pour attaquer le réseau.

Oubliez les piratages en temps réel décrits par NCIS ou Castle : ca ne fonctionne pas comme ça ! Les équipes de sécurité préfèrent se concentrer sur la défense en s’assurant que tous les sytèmes externes sont sécurisés correctement. Si un pirate ou un groupe de pirates, parviennent à percer les systèmes de défense externes, des IPS (Intrusion prevention system) et des IDS (Intrusion Detection System) automatisés prennent le relais pour limiter les dégats.

Cette automatisation existe car, proportionellement, très peu d’attaques sont ciblées sur internet. Les hackers sont plutôt oportunistes de nature… Quelqu’un peut configurer un serveur pour explorer Internet, à la recherche de failles connues, qu’il peut ensuite exploiter avec des attaques scriptées. En effet, de telles failles de sécurité sont tellement répandues, qu’il est impossible de toutes les traiter manuellement…

L’intervention humaine dans le hack interviens juste après cette intrusion. Cela consiste en général à trouver le point d’entrée du hacker pour le corriger et éviter d’autres intrusions. En cas d’infiltration sur le système, l’équipe de charge de s’occuper du hack va aussi vérifier les informations et déterminer les dégâts causés par le hack.

On comprends qu’Hollywood préfère nous donner une image très visuelle du hack plutôt que de nous montrer une équipe étudier calmement de la documentation technique pendant des semaines pour essayer de trouver des failles…

Capturer le Drapeau (CLD)

Il arrive cependant, de temps en temps, que des hackers se battent en temps réel, c’est généralement pour des concours plutôt que pour un objectif strategique.

Je vous parle ici des concours de « Capture de Drapeau ». Ceux-ci prennent place en général lors de conférences Infosec ou dans les écoles de code pour amuser les élèves… Le concours consiste à remplir des objectifs (souvent en équipe) avec un temps limité. Plus ils remplissent de défis, plus ils gagnent de points.

Il y a deux types de concours CLD. Lors d’un évènnement « Red team », les hackers (ou les équipes) tentent toutes de pénétrer sur un système spécifié qui n’as pas de défense active. Le défi consistant en général à contourner un outil de protection automatique présenté pour l’occasion.

Le second type de concours oppose une Red Team et une Blue Team. Les rouges attaquent le point d’accès, tandis que les bleus sont censés le protéger. L’équipe rouge marque des points en pénétrant avec succès sur le système cible, tandis que les bleus sont jugés en fonction de leurs efficacité à détourner ces attaques.

Les bjectifs varient sensiblement d’un concours à l’autre mais ils sont systèmatiquement créés pour tester les performances des professionnels de la sécurité. Cela rassemble la programmation, la recherche et l’exploitation de vulnérabilitées connues dans les systèmes et du reverse engeneering.

CLD à distance

A cause du COVID en 2020, les conférences et rassemblements de Hackers ont été interdits et annulés, on ne pouvait donc plus suivre les concours de hacking… Cependant les organisateurs ont mis en place un nouveau concours respectant les règles sanitaires et la distanciation sociale.

Des sites comme CTFTime proposent une liste des évènnements à venir si cela vous intéresse. Comme pour les évènnements CLD habituels l’objectif est souvent la mise en compétition, CTFTime propose même un tableau de classement des meilleures équipes.

Pour les évènnements Français, je vous conseille évidement de vous renseigner sur le site du gouvernement qui rassemble aussi les informations sur les évènnements les plus importants.

The post [Hacking in progress] : Le hacking à hollywood Vs IRL appeared first on Routeur-Wifi.

18 June 2021

Armony ALTINIER

Autistic Pride Day

Le 18 June 2021 à 14:52:49

Autistic Pride Day ou journée de la fierté de l’autisme c’est aujourd’hui, le 18 juin 2020. Comme son nom l’indique, cette journée n’a pas pour but d’alimenter les préjugés sur les personnes autistes. Au contraire, la journée de la fierté de l’autisme permet alors de rappeler que les personnes autistes n’ont pas besoin de « traitement ». […]

The post Autistic Pride Day appeared first on Koena.

tnitot.png Tristan NITOT

L'Octet Vert #13 Julie Orgelet sur l'écoconception et le changement de vie

Le 18 June 2021 à 05:00:00

Logo Octet Vert

Cette fois-ci, je reçois Julie Orgelet. J’ai découvert Julie alors qu’elle était interviewée sur un podcast, et elle y parlait fort bien d’écoconception. C’est normal, c’est son métier, puisque Julie Orgelet est consultante dans les domaines de l’Analyse du Cycle de Vie, l’écoconception et l’économie circulaire. Comme ce sont des concepts centraux quand on parle de numérique et de climat, je me suis dit que ça serait bien de l’avoir au micro pour qu’elle nous explique tout ça. On a parlé aussi de changement de vie, de communication non-violente, de solastalgie, de fresque du climat, de ralentir et de changer de vie, et de ce qui lui donne envie de se mettre en action et lui donne de l’espoir. (Cet épisode est garanti avec des vrais morceaux de vélo-cargo dedans !)

Où écouter cet épisode ?

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Pour les rebelles, les barbus, les partisans du old school, celles et ceux qui écoutent des podcasts en ligne de commande, le fichier MP3 est disponible !

Les bonnes lectures de Julie Orgelet

Ses bons liens

17 June 2021

Armony ALTINIER

Interview des gens du web : Sophie Drouvroy

Le 17 June 2021 à 15:00:12

Dans le but d'étoffer nos propositions de contenus originaux et de ne pas être les seuls à donner notre avis via nos articles, Alsacréations a décidé de donner la parole à des professionnels du web.

The post Interview des gens du web : Sophie Drouvroy appeared first on Koena.

de_crevoisier.png LE-ROUTEUR-WIFI.COM

Votre connexion internet de marche pas ? 10 étapes pour la réparer

Le 17 June 2021 à 07:58:11

Lorsque votre connexion internet ne fonctionne plus correctement, il est toujours utile d’avoir une check-list de choses à faire et à vérifier pour régler le problème. Souvent, il est possible de résoudre le problème vous même sans avoir à appeler le FAI, gardons donc cette étape pour la fin. Je vous propose de découvrir sur cette page les étapes que je recommande pour identifier et résoudre un problème de connexion.

1. Vérifier que le problème viens de vous

Parfois, lorsque vous essayez d’acccéder à un site ou un service sur internet, et que cela ne fonctionne pas, le problème viens de leurs serveur et non pas de votre connexion internet. Pour vérifier si c’est votre connexion au service qui bug ou si le serveur auquel vous essayez de vous connecter, essayez de visiter d’autres sites internet (de préférence d’un autre groupe, par exemple si c’est Google qui ne fonctionne pas essayez Amazon ou Facebook mais pas Gmail ou Youtube). Si vous pouvez visiter ces sites internet sans problème mais que le problème persiste pour le service qui vous intéresse, alors c’est certainnement que leurs serveur est en maintenance. Pour vous en assurer rendez-vous sur un site comme « isitdownrightnow.com« ou « downfor.io« , et entrez l’URL du site que vous essayez de joindre dans la bare de recherche. Le site va essayer d’accéder au serveur demandé et vous dire si lui as accés au site internet.

Si on vous dit que le serveur est « Down » cela signifie qu’il est hors-ligne ou innaccessible, cela confirme notre théorie et vous devriez pouvoir vous y reconnecter à la fin de la maintenance.

Si le site vous dit que le serveur est « Up » cela signifie qu’il a réussi à se connecter au serveur que vous avez demandé. Dans ce cas, il est possible que votre adresse IP ait été bannie du serveur par un administrateur. Pour que votre adresse soit à nouveau acceptée, je vous conseille de prendre contact avec les administrateurs du site via leurs formulaire de contact (avec une autre connexion internet) ou via leurs réseaux sociaux.

Si vous ne pouvez pas accéder à d’autres sites internet pour tester la connexion au serveur, passons à l’étape suivante :

2. Tester votre connexion locale

Si vous ne pouvez pas accéder aux autres sites sur internet, il est déjà bien plus probable que le problème vienne de votre connexion et non du réseau global internet. La première étape que je recommande, c’est de vérifier la connexion entre vos appareils réseau. Sur ordinateur, vous n’avez qu’à vous rendre dans la partie « connexion internet » de votre appareil (signe d’onde sur MAC et petit escalier sur Windows) et vérifier que votre appareil est connecté au bon réseau. Sur mobile, vérifiez que le logo « signal WiFi « apparait.

Si vous êtes connecté au WiFi, mais internet ne fonctionne toujours pas, alors le problème viens de votre connexion.

Si vous ne pouvez pas trouver votre périphérique WiFi, alors le problème viens de votre matériel WiFi (dysfonctionnement ou incompatibilité).

3. Réinitialiser la connexion WiFi

Il peut arriver, que certains appareils réseaux « oublient » qu’ils étaient cencés se connecter en WiFi… La réinitialisation de votre connexion depuis votre appareil connecté est une manipulation simple et rapide qui permet parfois de résoudre les problèmes.

Les appareils connectés récents permettent d’enregistrer les identifiants de connexion de toutes les connexions WiFi auquelles ils se sont déjà connectés. Si ces informations sont modifiées, votre appareils pourrait essayer de se connecter au mauvais réseau avec des informations érronées. Vous pouvez essayer d’oublier la connexion » dans les options réseau de l’appareil et de vous y reconnecter pour re-établir la connexion.

 

Vous aurrez besoin du mot de passe WiFi pour vous reconnecter alors soyez sûr de bien l’avoir avec vous avant de vous lancer dans cette manipulation.

L’option « oublier le réseau » est souvent facile d’accès lorsque vous sélectionnez la connexion dans vos options réseaux.

4. Connexion filaire ? Vérifiez les câbles !

Si vous utilisez une connexion Ethernet, assurez-vous que le câble Ethernet est correctement branché des deux côtés. Je vous conseille de débrancher et rebrancher le câble jusqu’au « clic » pour vous en assurer. Si vous remarquez que le câble est endommagé, essayez de le remplacer pour voir si c’est la source de la perte de connexion.

5. Redémarrer l’appareil qui pose problème

Dans le doute, essayez de redémarer ! En redémarant l’appareil qui pose problème sur le réseau, vous éliminez la possibilité d’erreurs logicielles en remettant l’OS à zero. Cela peut complètement résoudre certains problèmes de connectivité.

Il arrive que certains processus importants liés à la connectivité WiFi arrêtent simplement de fonctionner à la suite d’une erreur. Cela ne veut pas forcément dire qu’il y a un problème avec votre appareil et qu’il faut le changer, mais un redémarage devrait suffire à résoudre le problème.

Si ce genre d’erreur arrive de façon répétée et récurente, je vous conseille de remettre l’appareil au paramètres d’usine. Il est fort à parier qu’un conflit entre applications cause votre problème et si vous n’êtes pas qualifié pour repérer quelle application cause le soucis, tout remettre à zero devrait vous aider à faire le ménage sur votre machine.

6. Assurez-vous que le matériel réseau fonctionne

Il arrive que le routeur, le modem ou la box soient arrêtés par accident. Si vous ne parvenez pas à trouver le réseau auquel vous voulez vous connecter, il est possible que ce soit ce qui est arrivé à votre routeur ou votre box internet. Vérifiez bien que les deux sont en ligne, un routeur sans box créera un réseau WiFi local sans accès à internet, et une box sans routeur sera invisible dans l’onglet de connexion réseau.

Vérifiez également que toutes les connexions WiFi que vous voulez utiliser sont bien connecté au bon routeur. Je vous conseille de débrancher et rebrancher tous les câbles qui connectent votre routeur et votre Box internet (remétez les bien dans la même prise que celle où vous les avez trouvé. Si vous avez une connexion ADSL avec une prise téléphone, essayez aussi de la débrancher et la rebrancher.

7. Redémarez le routeur

Les appareils réseau, box et routeurs, sont des sortes d’ordinateurs qui sont spécialisés dans le réseau, et comme tous les ordinateurs il leurs arrive d’avoir des bugs. Cela arrive fréquement lorsque le routeur, le switch ou la box surchauffent à cause d’une mauvaise ventilation. La meilleure solution est de faire un hard-reset de l’appareil : on l’etteint – on attends 30 secondes minimum – puis on le rebranche.

Attendre 30 secondes permet de vider tous les condensateurs présents dans le circuit. Ces petits composants réseau permettent en effet de stocker un peu d’énergie et attendre leurs décharge permet de bien reset le circuit lors du reboot.

La majorité des routeurs mettent plus d’une minute à redémarer. Alors montrez-vous patient avant d’essayer de vous reconnecter et de passer à l’étape suivante.

8. Vérifier le statut de connexion du routeur/box internet

Vous pouvez en général facilement accéder à l’interface d’administration de votre routeur ou votre box internet pour contrôler tout ce qui se passe survotre réseau. Pour trouver la page d’administration classique de votre box internet, je vous conseille cet article, si vous utilisez un routeur récent, vous devriez avoir une application mobile qui vous permet de gérer tout le réseau.

Dans la majorité des cas l’adresse d’administration est affichée sur le routeur si vous ne l’avez pas modifiée.

Une fois connecté à votre interface d’administration avec vos identifiants de connexion (ces identifiants sont différents du mot de passe WiFi), vous devriez pouvoir naviguer vers une page qui indique le statut du signal WiFi. Pour voir les erreurs liées à la connexion vous devriez trouver un bouton sur la même page, si ce n’est pas le cas il est peut-être nécessaire de passer en mode « expert » sur votre interface d’administration pour afficher plus d’informations. Etant donné que chaque appareil est différent, je ne peut pas beaucoup plus vous aider pour cette étape.

Si vous trouvez des codes d’erreur, notez-les bien, ils vous seront utile plus tard si vous appelez votre FAI pour de l’aide.

Si l’appareil n’affiche pas d’erreur et que le statut de la connexion est opérationnel, il est fort à parier que le problème vienne de votre appareil connecté.

9. Essayez un autre appareil pour isoler le problème

Isoler le problème à un appareil est un processus assez simple. Si vous avez tout essayé des solutions proposées jusqu’ici et que vous n’avez pas d’amélioration de votre connexion, essayez de vous connecter sur le même réseau avec un autre appareil.

Si vous avez la même erreur avec un autre appareil, il est fort probable que le problème vienne de votre connexion internet. Dans ce cas, je vous conseille de contacter votre FAI pour reporter un problème.

Faites bien attention si vous choisissez d’utiliser un téléphone pour tester votre connexion : certains appareils passent automatiquement sur les données mobiles (4G) quand la connexion WiFi n’est pas assez rapide. Je vous conseille donc de désactiver les données mobiles (désactiver la 4G) avant votre test pour vous assurer que votre smartphone va bien se connecter en utilisant le WiFi.

Si d’autres appareils peuvent fonctionner sur le même réseau, il est possible que votre réseau ait un problème logiciel ou matériel de compatibilité ou de sécurité. Heureusement, il existe encore quelques petites manipulations à essayer…

Changer de serveur DNS

Je vous ai déjà fait un article long et complet pour bien comprendre ce à quoi servent les serveurs DNS et comment les changer, je vous conseille de le lire et de changer vos DNS.

Si cela fonctionne, alors je vous conseille de garder les nouveaux DNS, qui seront certainnement meilleurs que ceux de votre fournisseur d’accès internet.

Désactiver le pare-feu

Les Fire-wall répondent à des règles strictes qui permettent de garder votre ordinateur à l’abris de certainnes ataques sur internet. Le rôle du Fire-wall, comme son nom l’indique, c’est de bloquer la connexion sur les ports non-utilisés du routeur ou du PC. Malheureusement certains logiciels ont besoin de l’ouverture de certains ports pour fonctionner correctement et désactiver tout le pare-feu devrait vous donner la réponse…

Sur Windows, la désactivation se fait en quelques clics : taper « Pare-feu » dans la bare de recherche en bas de l’écran et ouvrez la page d’administration. Désactivez ensuite tous les pare-feu Windows le temps de tester la connexion.

Si vous utilisez un logiciel anti-virus tiers, je vous conseille de vérifier qu’il n’as pas également un pare-feu pour le désactiver.

Faites tourner un scan Malware

Les malware peuvent causer des problèmes divers et variés. Si vous avez tout tenté sur cette page sans résultat, je vous conseille de faire tourner le scan malware de votre PC pour vérifier qu’il n’est pas infecté.

10. Contactez le FAI

Maintenant que nous avons fait tout ce que nous pouvions pour essayer de réparer la connexion nous même et que cela n’as pas résolu notre problème, je vous conseille d’appeler votre FAI pour leurs demander de l’aide sur la résolution de ce problème. Lorsque vous les appelez, munissez-vous de cet article pour décrire toutes les procédures que vous avez suivi pour essayer de récupérer la connexion ainsi que des codes d’erreur éventuellement trouvés au cours de la procédure.

The post Votre connexion internet de marche pas ? 10 étapes pour la réparer appeared first on Routeur-Wifi.

16 June 2021

Armony ALTINIER

Handicap : des élections plus accessibles

Le 16 June 2021 à 09:16:18

Un dispositif destiné à rendre les élections plus accessibles aux personnes en situation de handicap est mis en place par la Ville de Paris avec la participation du Conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie et des associations.

The post Handicap : des élections plus accessibles appeared first on Koena.

bsibaud.png Benoît SIBAUD

LinuxFr.org : première quinzaine de juin 2021

Le 16 June 2021 à 09:14:45

Cent soixante-dixième dans la communication entre les différents intervenants autour du site LinuxFr.org : l’idée est tenir tout le monde au courant de ce qui est fait par les rédacteurs, les admins, les modérateurs, les codeurs, les membres de l’association, etc.

L’actu résumée ([*] signifie une modification du sujet du courriel) :

Statistiques

Du 01 au 15 juin 2021

  • 1774 commentaires publiés (dont 4 masqués depuis) ;
  • 498 étiquettes posées ;
  • 77 comptes ouverts (dont 30 fermés depuis) ;
  • 39 entrées de forum publiées (dont 7 masquées depuis) ;
  • 76 liens publiés (dont 2 masqués depuis) ;
  • 21 dépêches publiées ;
  • 26 journaux publiés (dont 0 masqué depuis) ;
  • 5 entrées nouvelles, 1 corrigée et 4 invalides dans le système de suivi ;
  • 0 sondage publié ;
  • 0 page wiki publiée (dont 0 masquée depuis).

Listes de diffusion (hors pourriel)

Liste ca@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste linuxfr-membres@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste moderateurs@ - [restreint]

  • [Modérateurs] Candidature admin/modéro [was : Re: [team linuxfr] Dépêches « Python 2019/2021 »]

Liste prizes@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste redacteurs@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste team@ - [restreint]

  • [team linuxfr] Candidature admin/modéro [was : Re: Dépêches « Python 2019/2021 »] [team linuxfr] [LinuxFr] Remplacement de liens par de nouveaux pour le SEO

Liste webmaster@ - [restreint]

  • R.A.S.

Canal IRC adminsys (résumé)

  • retravailler sur de vieilles dépêches, dont un scoop qui fleure bon la fraîcheur.
  • mes soucis de réseau en ce moment…

Tribune de rédaction (résumé)

Tribune de modération (résumé)

  • 119 messages sur 146 sont des notifications automatiques
    • 1 La bannière OW2con21 a été créée
    • 4 La dépêche a été mise à la une
    • 4 La dépêche a été refusée
    • 2 La dépêche a été supprimée en rédaction
    • 2 La page Aide / foire aux questions a été mise à jour
    • 4 Le commentaire a été masqué
    • 12 Le compte a été désactivé
    • 9 Le compte a été plonké pendant 30 jours
    • 2 Le lien a été supprimé
    • 7 Le message a été supprimé
    • 9 Les commentaires ont été bloqués pendant 30 jours
    • 1 Les commentaires ont été bloqués pendant 7 jours
    • 17 L’étiquette est désormais cachée, modifiée
    • 45 L’étiquette vient d’être créée
  • suppression d’un numéro de téléphone visible publiquement
  • du spam

Commits/pushs de code https://github.com/linuxfrorg/

site web:

  • empilement de PR :(

Divers / TODO / pense-bête

  • aide / FAQ : synthèse en cours d’écriture sur le karma ;
  • préparer une dépêche sur les mises en demeure n°4 et n°5 ;
  • interventions à faire sur les serveurs zobe et gruik ;
  • écrire une page statique avec l’histoire du site ;
  • finaliser un peu le code qui permet de tester actuellement 283 adresses du site ;
  • divers merge-requests en attente dont celle sur le code de conduite.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

15 June 2021

Armony ALTINIER

Deux mamans se mobilisent pour leurs enfants atteints d’une maladie rare – Réunion la 1ère

Le 15 June 2021 à 15:00:15

Dans le sud de l’île, deux sœurs se mobilisent pour leurs enfants atteints d’une maladie rare et dégénérative, la myopathie de Duchenne.

The post Deux mamans se mobilisent pour leurs enfants atteints d’une maladie rare – Réunion la 1ère appeared first on Koena.

april.png Nouvelles April

#110 - logiciel libre et formation professionnelle - « Libre à vous ! » diffusée mardi 15 juin 2021 sur radio Cause Commune

Le 15 June 2021 à 13:30:00

Au programme de l'émission : le logiciel libre et la formation professionnelle, retour d'expérience et actualité de deux centres de formation; chronique de Jean-Christophe Becquet sur les émojis libres ; chronique de Marie-Odile Morandi sur « Les apprentissages des jeunes, leur matériel, enseignement à distance et inégalités »

Libre à vous !, l'émission pour comprendre et agir avec l'April, chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur la radio Cause Commune (93.1 FM en Île-de-France et sur Internet).

Au programme de la 110e émission :

  • sujet principal : le logiciel libre et la formation professionnelle, retour d'expérience et actualité de deux centres de formation avec Marie-Jo Kopp Castinel d'OpenGo et Jean-Michel Boulet de 2i2L (rediffusion d'un sujet du 12 janvier 2021)
  • chronique « Pépites libres » de Jean-Christophe Becquet, vice-président de l'April, sur les émojis libres
  • chronique « Les transcriptions qui redonnent le goût de la lecture » de Marie-Odile Morandi, animatrice du groupe Transcriptions et administratrice de l'April, intitulée« Les apprentissages des jeunes, leur matériel, enseignement à distance et inégalités »
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

Réécouter en ligne

podcast OGG et podcast MP3

S'abonner au podcast

N'hésitez pas à nous faire des retours sur le contenu de nos émissions pour indiquer ce qui vous a plu mais aussi les points d'amélioration. Vous pouvez nous contacter par courriel, sur le webchat dédié à l'émission (mais nous n'y sommes pas forcément tout le temps) ou encore sur notre salon IRC (accès par webchat). Vous pouvez nous laisser un message sur le répondeur de la radio en appelant le 09 72 51 55 46

Personnes participantes

  • Frédéric Couchet, délégué général de l'April
  • Frédéric Couchet, délégué général de l'April
  • Marie-Jo Kopp Castinel d'OpenGo
  • Jean-Michel Boulet de 2i2L
  • Marie-Odile Morandi, animatrice du groupe Transcription et administratrice de l'April
  • Jean-Christophe Becquet, vice-président de l'April
  • Adrien Bourmault (à la régie)

Traitement du podcast

Références pour la chronique de Marie-Odile Morandi

Référence pour la chronique de Jean-Christophe Becquet

Références pour le sujet sur la formation professionnelle

Références pour la chronique de Marie-Odile Morandi

Références pour la partie « Quoi de Libre ? »

Pauses musicales

Les références pour les pauses musicales et autres séquences sonores (virgules…) :

Licences de diffusion, réutilisation

Les podcasts sont diffusés selon les termes d’au moins une des licences suivantes : licence Art libre version 1.3 ou ultérieure, licence Creative Commons By Sa version 2.0 ou ultérieure et licence GNU FDL version 1.3 ou ultérieure. Les musiques sont diffusées sous leur propre licence.


Powered by Planet!
Mise à jour: Le 24 June 2021 à 20:31:57