Promouvoir et défendre le logiciel libre

27 November 2021

bsibaud.png Benoît SIBAUD

LinuxFr.org : première quinzaine de novembre 2021

Le 27 November 2021 à 15:28:32

Cent soixante-dix neuvième dans la communication entre les différents intervenants autour du site LinuxFr.org : l’idée est de tenir tout le monde au courant de ce qui est fait par les rédacteurs, les admins, les modérateurs, les codeurs, les membres de l’association, etc.

L’actu résumée ([*] signifie une modification du sujet du courriel) :

Statistiques

Du 01 au 15 novembre 2021

  • 1481 commentaires publiés (dont 0 masqué depuis) ;
  • 264 étiquettes posées ;
  • 63 comptes ouverts (dont 15 fermés depuis) ;
  • 27 entrées de forum publiées (dont 3 masquées depuis) ;
  • 50 liens publiés (dont 1 masqué depuis) ;
  • 16 dépêches publiées ;
  • 23 journaux publiés (dont 0 masqué depuis) ;
  • 1 entrée nouvelle, 0 corrigée et 0 invalide dans le système de suivi ;
  • 0 sondage publié ;
  • 0 page wiki publiée (dont 0 masquée depuis).

Listes de diffusion (hors pourriel)

Liste ca@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste linuxfr-membres@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste moderateurs@ - [restreint]

  • [Modérateurs] Fwd: Projet d’interview pour le site LinuxFr.org
  • [Modérateurs] OSXP
  • [Modérateurs] Maintenant que tout le monde est bien reviendu de l’OSEF, des questions

Liste prizes@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste redacteurs@ - [restreint]

  • [Rédacteurs] Qu’est-ce qu’une dépêche trop longue ?

Liste team@ - [restreint]

  • R.A.S.

Liste webmaster@ - [restreint]

  • R.A.S.

Canal IRC adminsys (résumé)

  • mise à jour du serveur bak en Debian Bullseye (qui a nécessité un redémarrage de l’hyperviseur)

Tribune de rédaction (résumé)

  • du spam signalé et traité
  • une entrée de forum déplacée
  • une dépêche proposée à la suppression

Tribune de modération (résumé)

Du 01 au 15 novembre 2021

  • 76 messages sur 132 sont des notifications automatiques
    • 2 La dépêche a été mise à la une
    • 3 La dépêche a été refusée
    • 4 La dépêche a été supprimée en rédaction
    • 1 La page Faire un don a été mise à jour
    • 2 La page Team a été mise à jour
    • 6 Le compte a été désactivé
    • 3 Le compte a été plonké pendant 30 jours
    • 1 Le lien a été supprimé
    • 3 Le message a été supprimé
    • 3 Les commentaires ont été bloqués pendant 30 jours
    • 10 L’étiquette est désormais cachée, modifiée
    • 38 L’étiquette vient d’être créée
  • du spam
  • attention portée aux dépêches au masculin uniquement (et qui a conduit à revoir la page Équipe du site)
  • préparation du quiz sur les associations pour OSXP (et au passage merci à Ataxya (blog) pour le tirage sur le salon, merci aux donateurs sur le stand, et aux personnes qui ont préparé et tenu le stand)

Commits/pushs de code https://github.com/linuxfrorg/

  • site web : R.A.S.
  • adminsys :
    • sshd_config based on bullseye version
    • nginx.conf based on bullseye version

Divers / TODO / pense-bête

  • aide / FAQ : synthèse en cours d’écriture sur le karma ;
  • préparer une dépêche sur les mises en demeure n°4 et n°5 ;
  • préparer la prochaine assemblée générale (en attente du rapport financier);
  • interventions à faire sur les serveurs zobe et gruik ;
  • écrire une page statique avec l’histoire du site ;
  • finaliser un peu le code qui permet de tester actuellement 283 adresses du site ;
  • divers merge-requests en attente dont celle sur le code de conduite.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

26 November 2021

april.png Nouvelles April

Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April - jeudi 2 décembre 2021 à 17 h 30 (accueil dès 17 h 15) à distance

Le 26 November 2021 à 17:49:55

2 Décembre 2021 - 17:30
2 Décembre 2021 - 19:30

Logo du groupe de travail Sensibilisation de l'April

Le groupe de travail Sensibilisation

Le groupe de travail Sensibilisation de l'April a pour vocation de proposer des outils de communication permettant de sensibiliser un plus large public aux enjeux du logiciel libre et des formats ouverts. La participation aux activités du groupe est ouverte à tout le monde (membre de l'April ou pas) : n'hésitez pas à nous rejoindre en vous inscrivant sur la liste de discussion.

Le groupe Sensibilisation se réunit normalement un jeudi sur deux. Les réunions sont annoncées sur le site de l'April et sur l'Agenda du Libre. Il est possible de participer aux projets du groupe en dehors des réunions : vous pouvez consulter la liste des projets en cours. Merci de signaler vos contributions en écrivant un message à la liste de discussion. Vous pouvez aussi proposer de nouveaux projets !

Image du projet la boussole du Libre

Informations pratiques sur la réunion

Une réunion du groupe Sensibilisation aura lieu jeudi 2 décembre 2021, en visioconférence. Horaires : dès 17 h 30 et jusqu'à 19 h 30 (accueil à partir de 17 h 15). Il sera possible de rejoindre la réunion à tout moment.

Ordre du jour : nous continuerons l'élaboration du projet la boussole du Libre, un outil « grand public » pour orienter les personnes souhaitant reprendre le contrôle de leur informatique à l'aide d'une sélection de liens web. Nous allons notamment sélectionner les meilleurs liens pour le thème « Trouver des actus sur le logiciel libre » (la présélection des liens pour ce thème est disponible au paragraphe 4.8 du bloc-notes de travail).

Pour tous les détails et vous inscrire à la réunion, rendez-vous sur le pad. Si vous prévoyez de rejoindre la réunion après 17 h 30, merci de préciser votre horaire d'arrivée en plus de votre nom/pseudo.

tnitot.png Tristan NITOT

L'Octet Vert S2E03 avec Fabrice Bonnifet

Le 26 November 2021 à 06:00:00

Pour ce 3e épisode de la 2e saison l’Octet Vert, je reçois Fabrice Bonnifet, directeur du développement durable du groupe Bouygues et président du collège des directeurs de développement durable, le C3D.

Avec Fabrice, on a parlé surtout du rôle de l’entreprise dans la crise climatique, et comment elle doit évoluer. Forcément, on a aussi parlé du capitalisme contributif, de décroissance et même, pour conclure… de vélo Brompton (les vélos pliants anglais).

Où écouter cet épisode ?

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Pour les rebelles, les barbus, les tatoué(e)s les partisans du old school, les reines et rois du hack et de la bidouille, celles et ceux qui écoutent des podcasts en ligne de commande, le fichier MP3 est disponible !

Les bons liens de Fabrice Bonnifet :

25 November 2021

april.png Nouvelles April

24 collectivités récompensées par un label Territoire Numérique Libre 2021

Le 25 November 2021 à 10:47:58

bannière territoire numérique libre

Suite aux délibérations du jury, le palmarès du label Territoire Numérique Libre 2021 a été dévoilé mardi 9 novembre 2021 dans le cadre du salon Open Source Experience. Toutes nos félicitations aux 24 collectivités labellisées et à leurs équipes pour leur engagement et leurs efforts en faveur des logiciels libres et d'une informatique loyale au service de l'intérêt général.

Le label « Territoire Numérique Libre » est une initiative de l'ADULLACT (Association des Développeurs et des Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et les Collectivités Territoriales) destinée à mettre en valeur l’utilisation de logiciels et systèmes d’exploitation libres au sein des collectivités territoriales françaises. Son objectif est aussi de promouvoir l'utilisation des logiciels libres et des formats ouverts ainsi que la mise à disposition de données publiques ouvertes, accessibles et réutilisables.

L'April félicite en particulier la ville d'Abbeville qui a obtenu un label niveau 5, la ville d’Échirolles (niveau 4) pour la mention spéciale « Meilleure première candidature », la ville de Mions (niveau 4) pour la mention spéciale « Meilleure continuité », et le village de Lettret (niveau 2) qui a eu la mention spéciale « Plus petite collectivité »

La liste des collectivités récompensées est disponible sur le site Territoire Numérique Libre 2021.

22 November 2021

tnitot.png Tristan NITOT

En Vrac du lundi

Le 22 November 2021 à 15:10:00

Coucher de soleil sur la Seine et la tour Eiffel

GAFAM (avec un même un peu de Tesla en prime)

Climat

21 November 2021

april.png Nouvelles April

Décryptualité du 22 novembre 2021 - La défense du logiciel libre n'est pas qu'une affaire juridique

Le 21 November 2021 à 23:35:02

Écouter le décryptualité
(14minutes)

podcast OGG

Diverses affaires récentes rappellent que faire valoir son droit est un processus lent, coûteux et risqué. Le droit lui-même est le reflet de batailles d'influence d'intérêts privés et de l'intérêt public. Défendre le libre requiert donc une action politique. Decryptualité sur Mastodon Musique de l'indicatif : Sebkha-Chott - CRPTS ND TPSTRZ - KHOLIK NEFAEHRTITIK

Les positions exprimées dans le Décryptualité sont celles des personnes qui interviennent et ne rejoignent pas nécessairement celles de l'April.

ad_aures.png AD AURES

Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri”

Le 21 November 2021 à 09:00:00

Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri�

Many thanks to Ji Mingkui (“How to Enable PipeWire Audio Service to Replace PulseAudio in Ubuntu 21.10 & 21.04�), Unfa (“I've replaced JACK and PulseAudio with PipeWire and this is what happened�) and Alecks Gates for showing the way. �

The beauty of switching to PipeWire is that, although it replaces ALSA, Jack Audio Connection Kit and PulseAudio, it is compatible with them: your usual application (such as Ardour…) will probably not see any difference and think, for instance, that it is connected to Jack Audio server. 🪄

Pipewire has many advantages over Alsa / Jack Audio / PulseAudio:

  • It works for both audio and video (Hello OBS!).
  • It is supposed to be more consistent.
  • It provides lower latency.
  • It works with sandboxed Flatpak applications.
  • It natively allows you to work with several sound cards simultaneously! 🥳

Please note that PipeWire is still experimental and unstable. 👶
⚠� Use at your own risks.

Let's do the switch!

(Take me by my little hand)

First make sure that your computer is up-to-date:

$ sudo apt-get update
$ sudo apt-get upgrade

Reboot if necessary.

We will use the Personal Package Archives to get the latest ready-to-use and available version:

$ sudo add-apt-repository ppa:pipewire-debian/pipewire-upstream

Now we will install PipeWire's latest version:

sudo apt-get install pipewire

Now execute the following command in order to get GStreamer, JACK and Bluetooth support:

$ sudo apt install gstreamer1.0-pipewire libpipewire-0.3-{0,dev,modules} libspa-0.2-{bluetooth,dev,jack,modules} pipewire{,-{audio-client-libraries,pulse,media-session,bin,locales,tests}}

Rince and reboot. 🚿

Now run:

$ pactl info

Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri�
You should see PipeWire.

That's it!

Install Helvum

Helvum is a GTK-based patchbay for pipewire. ��

From a Terminal run the following:

$ git clone https://gitlab.freedesktop.org/ryuukyu/helvum.git
$ sudo apt-get install flatpak-builder
$ flatpak install org.freedesktop.Sdk.Extension.rust-stable//21.08
$ flatpak install org.freedesktop.Sdk.Extension.llvm12
$ flatpak-builder --install flatpak-build/ build-aux/org.freedesktop.ryuukyu.Helvum.json --user

You are now ready to plug some streams!
Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri�

Of course you can still use QJackCtl or Carla (as they will think Jack Audio is up & running):
Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri�
Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri�

Now you can easily record from several sound cards:
Using PipeWire with Ubuntu 21.10 “Impish Indri�

19 November 2021

april.png Nouvelles April

Migration dans le système d'information de l'April le week-end des 20 et 21 novembre 2021

Le 19 November 2021 à 11:45:06

L'équipe d'admin sys va procéder le week-end des 20 et 21 novembre 2021 au changement de deux serveurs physiques sur lesquels une partie du système d'information de l'April repose.

Cette migration va entraîner des interruptions de service, mais aucune ne devrait durer très longtemps. Tout devrait être de retour samedi 20 novembre au soir ou au pire dimanche 21 novembre.

En cas de besoin pendant la migration, vous pouvez nous contacter sur salon IRC : salon #april sur le réseau irc.libera.chat (une page d'aide est disponible). Le salon est également accessible par webchat.

17 November 2021

ad_aures.png AD AURES

How to record a Podcast with several remote guests

Le 17 November 2021 à 12:00:00

How to record a Podcast with several remote guests

This article shows how to record a podcast with several remote guests, using several VoIP applications, one per remote guest.
The purpose of this setup is to record each guest, local or remote, in a dedicated track so that you may later edit precisely what you want to keep.
You also want all guests, local or remote, to be able to listen to all other guests, and to be able to listen to the sounds coming from your computer. (For instance if you are using PureData as a soundboard for your MIDI controller.)
Last, this setup does not require any cloud service to record remote guests as you will be using your usual VoIP applications (Skype, Google Meet, Zoom, Discord, Mumble, Jitsi Meet, BigBlueButton, Nextcloud Talk…).
Be aware that remote guests will not be recorded locally on their computer but on your computer, so any bandwidth or sound compression issue will affect the final audio quality.
If audio quality is your main concern then you should probably have a look at Riverside, Zencastr, Squadcast, Cleanfeed, Ringr, Clearcast, Iris

Bill of materials

We used the following:

Note: If you never used Ardour, here is a very good video made by @unfa@mastodon.social that will help you understand the basics: Ardour 6 Quickstart (recording, editing, mixing and exporting)

Setup

  1. If you do not have them installed already, install Jack Audio and QjackCtl:
    How to record a Podcast with several remote guests

  2. Launch QjackCtl:
    How to record a Podcast with several remote guests

  3. Click on the “Setup…” button

  4. Select the “Input Device” and “Output Device” you want to use:
    How to record a Podcast with several remote guests

  5. Create several sources and sinks, one per VoIP application, plus one as a default sound device.

We will assign each one to a specific software:

  • Jack_Source_Default and Jack_Sink_Default as the default sound device for the computer.
  • Jack_Source_Jitsi and Jack_Sink_Jitsi for Jitsi.
  • Jack_Source_Meet and Jack_Sink_Meet for Meet.

In order to do so, copy and paste the following script (you may adapt it to your needs) in the field “Execute script after startup”:

pacmd load-module module-jack-source channels=2 client_name=Jack_Source_Default;
pacmd load-module module-jack-sink channels=2 client_name=Jack_Sink_Default;
pacmd load-module module-jack-source channels=2 client_name=Jack_Source_Jitsi;
pacmd load-module module-jack-sink channels=2 client_name=Jack_Sink_Jitsi;
pacmd load-module module-jack-source channels=2 client_name=Jack_Source_Meet;
pacmd load-module module-jack-sink channels=2 client_name=Jack_Sink_Meet;

In “Execute script after Shutdown” type the following:

killall jackd

How to record a Podcast with several remote guests

  1. You may now start Jack Audio by clicking… “Start”:
    How to record a Podcast with several remote guests

  2. In Ubuntu Settings Panel, define “Jack_Source_Default” and “Jack_Sink_Default” as your default sound input and output device:
    How to record a Podcast with several remote guests

  3. Launch Ardour, create a “New Session”, select “Recording Session”:
    How to record a Podcast with several remote guests

Add one mono track per local guest, one stereo track per remote guest (SHIFT+CTRL+N). I recommend that you name the tracks after the name of the application they will record.
How to record a Podcast with several remote guests

  1. Now go back to QjackCtl, open the “Graph” Window and map all applications and microphones, in and out.
    This is where you decide who can hear whom, so you will probably need to edit that graph a few times before it works as intented.
    How to record a Podcast with several remote guests

  2. Launch your VoIP applications and make them use the dedicated sound devices you previously created:
    How to record a Podcast with several remote guests
    How to record a Podcast with several remote guests
    Please note that some old applications (such as Twinkle) will not let you select a Jack Audio device. In this case you will have to stick with the default one.

  3. Go back to Ardour and start recording!
    How to record a Podcast with several remote guests

If you have any question, you may find me here: @benjaminbellamy@podcastindex.social.

april.png Nouvelles April

Réunion du groupe de travail Sensibilisation de l'April - jeudi 18 novembre 2021 à 17 h 30 (accueil dès 17 h 15) à distance

Le 17 November 2021 à 10:27:57

18 Novembre 2021 - 17:30
18 Novembre 2021 - 19:30

Logo du groupe de travail Sensibilisation de l'April

Le groupe de travail Sensibilisation

Le groupe de travail Sensibilisation de l'April a pour vocation de proposer des outils de communication permettant de sensibiliser un plus large public aux enjeux du logiciel libre et des formats ouverts. La participation aux activités du groupe est ouverte à tout le monde (membre de l'April ou pas) : n'hésitez pas à nous rejoindre en vous inscrivant sur la liste de discussion.

Le groupe Sensibilisation se réunit un jeudi sur deux. Les réunions sont annoncées sur le site de l'April et sur l'Agenda du Libre. Il est possible de participer aux projets du groupe en dehors des réunions : vous pouvez consulter la liste des projets en cours. Merci de signaler vos contributions en écrivant un message à la liste de discussion. Vous pouvez aussi proposer de nouveaux projets !

Image du projet la boussole du Libre

Informations pratiques sur la réunion

Une réunion du groupe Sensibilisation aura lieu jeudi 18 novembre 2021, en visioconférence. Horaires : dès 17 h 30 et jusqu'à 19 h 30 (accueil à partir de 17 h 15). Il sera possible de rejoindre la réunion à tout moment.

Ordre du jour : nous continuerons l'élaboration du projet la boussole du Libre, un outil « grand public » pour orienter les personnes souhaitant reprendre le contrôle de leur informatique à l'aide d'une sélection de liens web. Nous allons notamment finaliser la sélection des meilleurs liens pour le thème « Trouver des ordinateurs/des téléphones mobiles avec un système d'exploitation libre » (la présélection des liens pour ce thème est disponible au paragraphe 4.6 du bloc-notes de travail).

Pour tous les détails et vous inscrire à la réunion, rendez-vous sur le pad. Si vous prévoyez de rejoindre la réunion après 17 h 30, merci de préciser votre horaire d'arrivée en plus de votre nom/pseudo.

15 November 2021

april.png Nouvelles April

Décryptualité du 15 novembre 2021 - Le gouvernement français lance son plan d’action logiciels libres et communs numériques

Le 15 November 2021 à 23:10:21

Écouter le décryptualité
(14minutes)

podcast OGG

A l'occasion du salon Open Source Experience, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Amélie de Montchalin a annoncé la mise en place d'un plan d’action logiciels libres et communs numériques avec un budget de 30 millions d'euros. Une bonne nouvelle pour le Libre ? Decryptualité sur Mastodon Musique de l'indicatif : Sebkha-Chott - CRPTS ND TPSTRZ - KHOLIK NEFAEHRTITIK

Les positions exprimées dans le Décryptualité sont celles des personnes qui interviennent et ne rejoignent pas nécessairement celles de l'April.

Revue de presse de l'April pour la semaine 45 de l'année 2021

Le 15 November 2021 à 19:24:04

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[EurActiv] Le gouvernement veut accélérer le déploiement de l'open source

✍ Mathieu Pollet, le .

[RFI] Face à l'immensité du Big Data, les stratégies des journalistes d'investigation

✍ Léopold Picot, le .

Plan d'action logiciels libres et communs numériques : le Gouvernement avance, à son rythme

Le 15 November 2021 à 16:53:53

Mercredi 10 novembre 2021, dans le cadre du salon Open source Experience, Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, a annoncé le plan d'action du Gouvernement en matière de logiciels libres et communs numériques dans l’Administration. Si on est encore loin d'une priorité effective au logiciel libre, qui doit être la ligne de mire de toute politique publique ambitieuse sur le sujet, le plan d'action pose des bases encourageantes pour une administration tournée vers les logiciels libres, et les communautés qui les font vivre. Un pas de plus dans la bonne direction, dans la continuité de la circulaire Castex d'avril 2021, accompagné de quelques annonces concrètes.

Lors de la présentation du plan d'action, la ministre a précisé l'engagement du Gouvernement pour le logiciel libre, rappelant notamment qu'il s'agit d'un vecteur intrinsèque de transparence et de confiance, donc d'un enjeu de démocratie essentiel. D'une logique de consommateur passif de logiciels, comme produits finis, le Gouvernement semble ainsi vouloir inscrire l'État comme utilisateur et contributeur de logiciel, en faire un acteur des projets logiciels en tant que communs informationnels au service de l'intérêt général. Un signal politique bienvenu qui rompt avec les quatre premières années du quinquennat. Le soutien à l'initiative Blue Hats et au socle interministériel des logiciels libres est à saluer.

Dans son discours1 la ministre a également annoncé qu'elle avait décidé de « renforcer dans le budget proposé au Parlement en 2022 les équipes de mon ministère chargées de la promotion et l’animation interministérielle en matière de logiciel libre et de communs numériques ». On apprend ainsi dans la presse que le pôle « logiciels libres et communs numériques » de la direction interministérielle du numérique compte désormais 4 personnes contre une auparavant.2. Ce pôle, ainsi renforcé, se voit confier le pilotage de ce plan d'action. Des signes encourageants, les enjeux des moyens et de la conduite effective de la politique étant des considérations déterminantes de réussite.

Le plan d'action logiciels libres semble avant tout traduire une démarche pragmatique pour une meilleure prise en compte du logiciel libre dans les pratiques des administrations — ce qui est une bonne chose –, mais ne constitue pas un changement profond de paradigme comme l’appelle par exemple le député Latombe lorsqu'il propose d' « imposer au sein de l’administration le recours systématique au logiciel libre en faisant de l’utilisation de solutions propriétaires une exception »3. Quelques mesures concrètes ont été annoncées, comme la mise en ligne officielle des portails web code.gouv.fr 4 et communs.numerique.gouv.fr, l'ajout des licences Eclipses et UEPL à la liste des licences libres autorisées5, ou encore l'engagement d'une partie du budget du plan de relance, 30 millions d'euros, pour le développement de solutions libres pour les collectivités.

Un signal est envoyé à « l'écosystème » du logiciel libre avec la création d'un conseil d'expertise réunissant administrations et « représentants de l’écosystème ». Si ce genre de conseil n'est en rien une garantie en elle-même d'ouverture et de dialogue réel, la démarche est cohérente avec les volontés annoncées de transparence et d'engagement vers les communautés du logiciel libre. La pratique montrera le poids politique effectif de ce conseil, et les moyens – notamment en termes d'informations – qui lui seront accordés. Sollicitée par le cabinet de la ministre, l'April y participera.

Des points de vigilance :

  • Un portail unique d'accès aux codes sources produits et détenus par l'administration est une bonne initiative, pour autant code.gouv.fr ne répond pas complètement aux enjeux : ces codes resteront hébergés sur des serveurs maîtrisés par des entités privées — à but lucratif ou non – qui pourraient, pour une infinité de raisons, « fermer » du jour au lendemain ou conditionner l'accès à leur plateforme. Les pouvoirs publics doivent développer une forge publique.
  • Le plan d'action s'appuie entre autres sur le « cataloque Gouvtech » qui référence des solutions logiciels, libres et non libres. En mai 2021 l'April avait fait part de ses critiques sur le manque de sérieux dans la conduite de ce catalogue, soulignant qu'il n'était pas au niveau des annonces gouvernementales 6. Pour être en cohérence avec le plan d'action dans lequel il est censé s'inscrire il semblerait à minima pertinent qu'il mette plus en avant les logiciels libres et que l'administration s'engage davantage vis-à-vis des logiciels référencés.

Dans son discours, la ministre dresse de manière pertinente les enjeux : interopérabilité, mutualisation, « décloisonnement », etc. Mais le plan d'action annoncé suffira-t-il à bousculer l'inertie qui règne actuellement au sein de l'État sans opérer un changement de paradigme radical en faveur du logiciel libre ? Quoi qu'il en soit, l'April accueille positivement ces annonces et salue le changement de discours ; elle se prêtera à l'exercice du « dialogue partenarial » proposé. Occasion pour l'association de rappeler qu'une action ambitieuse doit impérativement adresser la question de la commande publique – en posant un principe normatif de priorité au logiciel libre – et œuvrer résolument contre les situations d'Open Bar dans certains ministères fortement dépendants des solutions privatrices de Microsoft.

« Libre à vous ! » sur radio Cause Commune (16 novembre 2021)

Le 15 November 2021 à 15:20:28

16 Novembre 2021 - 15:30
16 Novembre 2021 - 17:00

Photo d'illustration de l'émission

122e émission Libre à vous ! de l'April en direct sur radio Cause Commune 93.1 FM et DAB+ en Île-de-France, et sur le site web de la radio, mardi 16 novembre 2021 de 15 h 30 à 17 h. Le podcast de l'émission et les podcasts par sujets traités sont disponibles dès que possible, quelques jours après l'émission en général.

Au programme :

  • sujet principal : le gestionnaire d'associations libre Garradin, avec BohwaZ (développeur de Garradin), Isabelle Dutailly (contributrice de Garradin) et José Relland (bénévole à Oisux)
  • la chronique « Les transcriptions qui redonnent le goût de la lecture » de Marie-Odile Morandi, animatrice du groupe Transcription et administratrice de l'April, sur le thème « Valeurs du Libre, éthique de l’élu »
  • la chronique « À coeur vaillant, la voie est libre » de Laurent et Lorette Costy, sur les moteurs de recherche
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

Nous contacter pour poser une question :

Intervenir pendant le direct (mardi 16 novembre 2021 de 15h30 à 17h00) :

Écouter le direct mardi 16 novembre 2021 de 15 h 30 à 17 h 00   S'abonner au podcast S'abonner à la lettre d'actus

Les ambitions de l'émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet. Sur le site de la radio on lit : « Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques ».

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à vous ! l'émission pour comprendre et agir avec l'April — d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène. Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation. L'émission Libre à vous ! est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées. Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

Les archives de l'émission

Écouter les émissions précédentes

tnitot.png Tristan NITOT

De combien va se réchauffer la planète d'ici à la fin du siècle ?

Le 15 November 2021 à 15:07:00

Voilà, la COP26 s’est terminée, et l’ambiance n’est pas au beau fixe. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi aussi clairement et rapidement que possible en réutilisant des graphiques issus d’un article en anglais traduit par mes soins : Sur quelle trajectoire (de réchauffement) sommes-nous ?. Autrement dit :

De combien va se réchauffer la planète d’ici à la fin du siècle ?

En fait, ça dépend de combien de gaz à effet de serre on émet collectivement. Restez avec moi, c’est moins compliqué qu’il n’y paraît !

C’est quoi un gaz à effet de serre ?

Petit rappel : le changement climatique existe parce que l’humain, en se développant, émet de plus en plus de gaz à effet de serre (GES), ce qui provoque une augmentation de la température moyenne sur la Terre. Pour mesurer cette augmentation, on a pris la moyenne des températures de la Terre entre 1850 et 1900, et depuis on compare combien de degrés on a gagné depuis cette période, dite « pré-industrielle ».

Il y a trois grands gaz à effet de serre qui sont émis, et pour simplifier les calculs d’émissions de gaz à effet de serre, on les rassemble sous la notion d‘équivalent CO2 ou eCO2[1] .

Un réchauffement très dangereux pour l’humain

Pour faire simple, on sait depuis longtemps (depuis le XIXe S.[2]) que plus on émet de gaz à effet de serre, plus on provoque le réchauffement.

C’est ce que montre le graphique ci-dessous :

Émissions annuelles mondiales de gaz à effet de serre si on ne fait rien pour les réduire

En abscisse (l’axe des X, horizontal), c’est le temps, de 1990 à 2100.

En ordonnée (l’axe des Y, vertical), ce sont les émissions annuelles de gaz à effet de serre dans le monde. Elles sont exprimées en gigatonnes (milliards de tonnes) d’équivalent CO2.

En gris sur le graphique, on voit ce qui a été produit chaque année depuis 1990 (environ 40 gigatonnes) à 2020 (environ 50 gigatonnes). C’est à peu près stable depuis 2010, ce qui est une excellente nouvelle : le problème des gaz à effet de serre cesse d’augmenter !

La zone couleur vieux rose, c’est les émissions possibles si on avait pas de politique mise en place pour les réduire : on aurait continué sur notre lancée. Comme c’est une projection (on parle du futur, là), on a une forme (à peu près) triangulaire, car il y a plusieurs scénarios. Et plus on parle du futur, plus la fourchette s’élargit. Dans les hypothèses pessimistes, on approcherait des 180 gigatonnes (Gt) par an en 2100, et dans le plus optimistes, plutôt vers les 80 Gt.

Et ça donne combien en terme de réchauffement ?

Franchement, ça serait catastrophique : + 4,1°C à +4,8°C par rapport à la moyenne de 1850 à 1900. Juste pour vous donner un ordre de grandeur : nous sommes actuellement à un réchauffement de 1,1°C, et on voit déjà les impacts du changements climatiques. Rien que cet été, méga-feux au Canada et en Californie, inondations en Belgique, en Allemagne et en Chine, famine à Madagascar, etc.

Il faut garder à l’esprit que ces chiffres sont une moyenne, et que l’impact serait désastreux en terme de santé, d’alimentation, d’alimentation en eau, de migrations (des tas d’endroits seraient inhabitables) et donc beaucoup de conflits armés. Vraiment pas un monde qu’on pourrait souhaiter pour nos enfants.

Mais heureusement les gouvernements ont mis en place des règlements !

Effectivement, un certain nombre de règlements ont été mis en place dans les différents pays du monde pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Par exemple des malus sur les voitures qui en émettent beaucoup, ce qui dissuade (parfois) les gens d’en acheter. Ou des aides pour isoler son logement, etc. Cela fait de l’effet, c’est pour cela que depuis 10 ans les émissions plafonnent autour des 50 Gt. Et c’est bien !

 Émissions annuelles mondiales de gaz à effet de serre si on respecte les décisions politiques prises

Enfin, il ne faut pas être trop optimiste non plus : même si ces émissions restent à peu près stables comme l’indique la courbe orangée, on arrive à une augmentation de la température mondiale moyenne de +2,7°C à +3,1°C. Là encore, c’est monstrueux et la planète ne sera toujours pas un endroit qu’on peut souhaitez pour nos enfants.

Il faut donc faire mieux.

Mais heureusement, les gouvernements ont pris des engagements pour le futur !

Oui, et c’est une excellente nouvelle ! C’est dans les différentes COP que sont discutés et âprement négociés les nouveaux engagements des gouvernements. Par exemple, une quarantaine d’Etats ont annoncé, jeudi, abandonner le charbon pour produire leur électricité, d’ici à 2040 au plus tard.

Bon, le souci, c’est que ce sont des promesses qui sont faites, par exemple celle de réduire ceci ou cela d’ici 10, 20 ou 30 ans. Et on le sait, « il y a loin de la coupe aux lèvres » comme disait ma grand-mère, ou « un tient vaut mieux que tu l’auras ». Comprendre : certaines promesses n’engagent que ceux qui y croient, elles ne sont pas toujours tenues…

Mais bon, imaginons ce que ça donnerait si tous les pays tenaient leurs engagements ? C’est le trait bleu canard sur le graphe :

Émissions annuelles mondiales de gaz à effet de serre si on respecte les engagements futurs

Une belle réduction des gaz à effet de serre, divisés par 2 d’ici 2100 !

Mais ça ne suffira pas !

Eh non, ça ne suffira pas, et de loin ! Puisque ça donnerait, toujours d’après les scientifiques, un réchauffement de l’ordre de 2,4°C, beaucoup plus important que ce qu’on peut se permettre.

Au passage, notons que ce graphique ne tient pas encore compte des engagements de la COP26 qui vient tout juste de se terminer. Il sera mis à jour prochainement, mais ne vous attendez pas à un miracle non plus.

L’accord de Paris : vise un réchauffement « largement en dessous de 2°C, idéalement 1,5°C »

En effet, l’accord de Paris, qui était historique et date déjà d’il y a 6 ans, en 2015, vise un réchauffement « largement en dessous des 2°C », car, d’après les scientifiques, le réchauffement maximum raisonnable est de 1,5°C.

Émissions annuelles mondiales de gaz à effet de serre si on veut se limiter à 1,5°C

Bref, oui, on a déjà fait des progrès très significatifs, mais nous sommes encore loin du compte. Il va falloir changer beaucoup de choses. Comme le disait le communiqué de presse du GIEC le 8 octobre 2015 (format PDF) :

Limiter le changement climatique à 1,5°C nécessitera des changements rapides, profonds et sans précédents dans tous les aspects de la société.

Ce sont ces changements que j’essaye de comprendre, documenter et raconter ici sur le Standblog et dans mon podcast l’Octet Vert.

Pour finir, je vous mets l’image avec la légende complète pour la diffuser si vous le souhaitez :

Émissions annuelles mondiales de gaz à effet de serre si on vise 1,5°C de réchauffement

Source : What trajectory is the world currently on?, partagée sous licence Creative Commons CC-BY Hannah Ritchie et Mex Roser, traduction par Tristan Nitot.

Notes

[1] Le CO2, aussi appelé dioxyde de carbone, le CH4, aussi appelé méthane et enfin le N2O, aussi appelé protoxyde d’azote.

[2] Merci à Laurent Besson pour la correction ! J’avais initialement écris « depuis les années 1970 »…

Armony ALTINIER

Procès FACIL’iti : conclusions de Koena déposées le 12 novembre 2021

Le 15 November 2021 à 08:00:00

Koena a été assignée en justice par FACIL’iti pour dénigrement commercial le 21 juin 2021. Nous avons déposé nos conclusions en réponse à cette assignation le vendredi 12 novembre à 14h. Nous vous proposons d’en prendre connaissance. Sommaire de l’article Dans les épisodes précédents À propos des surcouches d’accessibilité Plan commenté des conclusions I. Exposé […]

The post Procès FACIL’iti : conclusions de Koena déposées le 12 novembre 2021 appeared first on Koena.

12 November 2021

Armony ALTINIER

[Traduction] Mise à jour légale : édition des surcouches d’accessibilité

Le 12 November 2021 à 15:19:26

Nous vous proposons une traduction en français de l’article de l’avocate américaine Lainey Feingold publié sur son site le 3 novembre 2021. L’article original en anglais est intitulé « Legal Update: Accessibility Overlay Edition« , et est disponible sur son site web lflegal.com. Place à la traduction… En bref, sur cette page Cette page est un article […]

The post [Traduction] Mise à jour légale : édition des surcouches d’accessibilité appeared first on Koena.

tnitot.png Tristan NITOT

L'Octet Vert S2E02 avec Christophe Clouzeau

Le 12 November 2021 à 06:00:00

Pour ce 2e épisode de la 2e saison l’Octet Vert, je reçois Christophe Clouzeau (non, il n’est pas inspecteur et n’a pas joué dans La panthère rose). Christophe est UX designer et travaille sur le numérique responsable. En particulier, il est impliqué dans 2 travaux qui viennent de sortir :

  1. Avec l’INR, le Guide GR491, dévoilé le 14 octobre 2021, il regroupe 491 recommandations et conseils pour la démarche Numérique Responsable au sein de tous les services d’une organisation ;
  2. Avec la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique, le RGESN (Référentiel Général d’Écoconception de Service Numérique), regroupe 79 critères pour auditer l’impact environnemental d’un service numérique.

Avec Christophe, on fait le tour de ce qui l’a poussé à se mettre en action avant de rentrer chez les copains de Temesis (ils travaillent sur la qualité Web, l’accessibilité et l’éco-conception). Ensuite, nous avons discuté de ce qui se cache derrière les acronymes GR491 et RGESN, et pourquoi c’est prometteur pour le numérique responsable (car oui, le contenu est aussi intéressant que les acronymes sont rébarbatifs !)

Où écouter cet épisode ?

  1. L’Octet Vert sur Apple Podcasts ;
  2. L’Octet Vert sur Google Podcasts ;
  3. L’Octet Vert sur Spotify ;
  4. Le flux RSS de l’Octet Vert ;
  5. L’Octet Vert sur Deezer ;
  6. L’Octet Vert sur Anchor ;
  7. L’Octet Vert sur Breaker ;
  8. L’Octet Vert sur Pocket Casts ;
  9. L’Octet vert sur Podcast Addict ;
  10. L’Octet Vert sur RadioPublic ;
  11. Pour les rebelles, les barbus, les tatoué(e)s les partisans du old school, les reines et rois du hack et de la bidouille, celles et ceux qui écoutent des podcasts en ligne de commande, le fichier MP3 est disponible !

Les bonnes lectures de Christophe :

10 November 2021

svieille.png Simon VIEILLE

Microsoft 365 - Problème de connexion aux serveurs SMTP

Le 10 November 2021 à 09:30:00

Quand Microsoft change de nom (Office 365 → Microsoft 365), les devops doivent aussi en profiter pour la changer configuration de leurs serveurs de mail…et rien de plus normal que de bloquer les connexions des applicatifs qui ne sont pas estampiller Microsoft.

Depuis plusieurs semaines, j'ai en effet détecté de grandes difficultés à émettre des mails depuis des applicatifs non Microsoft. Les connexions vers les serveurs SMTP d'Office 365 (smtp.office365.com) échouaient très souvent jusqu'à être complétement bloquées sur une 40ène de bureaux à distance où se trouve une application métier.

Pour contourner ce problème (intolérable selon moi), une des solutions est de placer en liste verte les IP depuis lesquelles on se connecte. C'est stupide mais rien de surprenant venant de Microsoft.

Pour réaliser cette opération, je me suis dirigé vers le Centre d'administration Exchange accessible depuis le portail d'administration.

Centre d'administration Exchange

J'ai complété cette configuration par l'édition de la Stratégie de filtre de connexion qu'on retrouve dans les Paramètres anti-courrier indésirable.

Stratégie de filtre de connexion

Après un moment, les envois de mail on pu reprendre et je n'ai pas encore eu de retour qui indiqueraient de nouvelles difficultés de connexion.

09 November 2021

april.png Nouvelles April

#121 - OSXP - « Libre à vous ! » diffusée mardi 9 novembre 2021 sur radio Cause Commune

Le 09 November 2021 à 14:30:00

Au programme de l'émission : interviews depuis le salon Open Source Experience ; chronique de Vincent Calame sur Open Source vs Logiciel Libre.

Libre à vous !, l'émission pour comprendre et agir avec l'April, chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur la radio Cause Commune (93.1 FM en Île-de-France et sur Internet) puis en podcast.

L'émission a été diffusée en direct depuis le salon Open Source Experience.

Au programme de la 121e émission :

  • sujet principal : diverses interviews en direct depuis le salon
  • la chronique « Jouons collectif » de Vincent Calame, bénévole à l'April, sur « comment j'explique la différence open source/logiciel libre par la différence agriculture raisonnée/agriculture biologique »
  • quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l'April et le monde du Libre

Réécouter en ligne

podcast OGG et podcast MP3

S'abonner au podcast

Podcasts des différents sujets abordés

N'hésitez pas à nous faire des retours sur le contenu de nos émissions pour indiquer ce qui vous a plu mais aussi les points d'amélioration. Vous pouvez nous contacter par courriel, sur le webchat dédié à l'émission (mais nous n'y sommes pas forcément tout le temps) ou encore sur notre salon IRC (accès par webchat). Vous pouvez nous laisser un message sur le répondeur de la radio en appelant le 09 72 51 55 46

Personnes participantes

  • Frédéric Couchet, délégué général de l'April
  • Amel Charleux, Maître de Conférences, Université de Montpellier
  • Gael Blondelle, Vice President, Ecosystem Development, Eclipse Foundation Europe
  • Catherine Nuel, chargée de mission, CNLL
  • Magali Garnero, administratrice de l'April
  • Isaballa Vanni, coordinatrice vie association et chargée de projets à l'April
  • Philipe Montargès, trésorier du CNLL
  • Vincent Calame, bénévole à l'April
  • Son Nguyen Kim de SimpleLogin
  • Nathalie Soetaert‏ de Primtux
  • Étienne Gonnu, chargé de mission affaires publiques à l'April (à la régie)

Références pour la chronique de Vincent Calame

Références pour la partie sur le salon Open Source Experience

Références pour la partie « Quoi de Libre ? »

Pauses musicales

Les références pour les pauses musicales et autres séquences sonores (virgules…) :

Licences de diffusion, réutilisation

Les podcasts sont diffusés selon les termes d’au moins une des licences suivantes : licence Art libre version 1.3 ou ultérieure, licence Creative Commons By Sa version 2.0 ou ultérieure et licence GNU FDL version 1.3 ou ultérieure. Les musiques sont diffusées sous leur propre licence.


Powered by Planet!
Mise à jour: Le 27 November 2021 à 16:31:55