Promouvoir et défendre le logiciel libre

23 May 2015

Xavier CARTRON

Pourquoi HandyLinux n'est pas que pour les débutants

Le 23 May 2015 à 06:42:03

Vous le savez peut-être déjà, Handylinux est récemment disponible en version 2, et aujourd'hui-même dans sa version light.
On dit souvent que c'est une distribution réservée au débutants. C'est en partie vrai, car d'immenses efforts sont réalisés afin de faciliter la vie des utilisateurs, sans pour autant leur retirer le droit de réfléchir et d'apprendre.
Toutefois, utiliser handylinux peut s'avérer particulièrement intéressant pour les utilisateurs avancés

En effet :

  • Vous pouvez profiter des petits outils préconfigurés : les actions personnalisées de Thunar (gestionnaire de fichiers), les sources pour avoir la dernière version de iceweasel (firefox), les notifications de mise à jour...
  • Vous gardez entièrement la main sur votre système, comme avec une debian classique
  • Si comme moi vous êtes habitués à debian, sans pour autant être un expert, vous pouvez apporter une aide efficace sur le forum. Car sur d'autres forums spécialisés debian, les problèmes rencontrés sont souvent trop spécifiques pour que je sois réellement utile. C'est donc l'occasion rêvée de participer à mon niveau. De plus, cela me permet d'approfondir et de vérifier que j'ai réellement compris. La vulgarisation, il n'y a que ça de vrai!
  • Dans la même idée, on a tous nos petites astuces : c'est l'endroit où le plus de personnes en est demandeur
  • Je parie qu'il y a encore des choses que vous ignorez dans la documentation
  • Ça permet de recycler de vieux pc, au lieu de jeter et polluer.
  • La communauté est accueillante et sympatique!

Bref, je vous conseille vivement de l'essayer.
Quoi qu'il en soit, une chose est sûre : c'est désormais LA distribution que j'installerai chez des amis ou de la famille voulant se passer de windows ou apprendre l'informatique.

Patrice ANDREANI

RMLL à Beauvais.

Le 23 May 2015 à 06:15:44

Les 16 èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre auront lieu à Beauvais cette année, et se tiendront du 4 au 10 juillet. Comme d’habitude, il y aura plein de conférences, tables rondes et ateliers sur le libre, dans une ambiance non commerciale, et certainement très sympathique. Les 9 thèmes principaux cette année sont : Société […]

22 May 2015

Xavier CARTRON

Très content de blogotext

Le 22 May 2015 à 11:28:15

Blogotext est le moteur de blog pour ce site. J'avoue avoir été longtemps réticent à l'idée de faire tourner un moteur, simplement parce que le php, ce n'est pas mon truc.

Puis il a bien fallu se rendre à l'évidence, un site statique ne correspondait plus à mes besoins pour ne serait-ce qu'échanger avec les visiteurs.
J'ai donc installé blogotext. Et franchement, c'est le pied!
Ce petit moteur n'a de cesse de me surprendre :

  • Il ne prend que 258ko (et pas 258Ko comme il est mis sur la page de téléchargement ☺)
  • Il est aussi rapide à utiliser que lorsque j'écrivais avec vim sur mon pc. Certes, mon ordinateur n'est pas d'une grande puissance, mais c'est juste pour donner une idée. En effet, c'est très bien codé, et le choix d'une base sqlite ne fait qu'améliorer les performances.
  • La base sqlite : c'est très facile à sauvegarder, juste 1 fichier
  • Pour configurer le thème, rien de très compliqué. En tout cas, rien de plus que lorsqu'on gère déjà un site statique.
  • La qualité de blogotext est dans le détail. L'interface est propre et claire. De plus, de nombreux particularités le rendent agréable à utiliser :
  • On peut avoir des statistiques sur notre site ;
  • Il permet de déposer des fichiers en un clic ;
  • On peut partager des liens, ce qui rend shaarli obsolète. Il y a même un bookmaklet de prévu ;
  • Il est possible aussi de lire ses flux rss, à l'instar de kriss ;
  • Autre détail, le développeur a pensé à laisser la possibilité d'ajouter des symboles lorsqu'on écrit : ❤.

Allez donc jeter un oeil sur la page des captures d'écran

Il ne me manque que le support de markdown. Mais je vais m'habituer.

Vous l'aurez compris, je suis conquis. C'est sans aucun doute le moteur de blog que je conseillerai si on me demandait lequel choisir.

Avant de terminer, je laisse juste un petit rappel des fonctionnalités à venir :

  • d’utiliser le web-proxy intégré (bientôt) ;
  • mettre en place et gérer en un clic des autoblogs (bientôt) ;

EDIT : Je dépose ici le thème utilisé pour ce site : simple.tar.gz

Idées d'informatique et de gestes durables

Le 22 May 2015 à 11:06:43

Ce contenu a déjà été publié, le recopier ici me permet juste de profiter de vos commentaires ☺.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Avons-nous besoin d'acheter le tout dernier ordinateur, le tout dernier portable, la toute dernière tablette? La plupart du temps, la réponse est non. Le matériel dont on dispose remplit déjà toutes ces fonctions. Et bien souvent, on a plusieurs appareils réalisant exactement la même chose : regarder un film, lire ses mails, jouer… Tout ça se fait sur tablette, smartphone ou ordinateur.

Que ce soit pour faire des économies, faire votre part du colibri ou prendre soin de la planète (notre maison, et normalement on ne ch… pas au milieu du salon…), voici quelques pistes.

Emmener son ordinateur sur une clé usb

La majeure partie des endroits que l'on peut visiter sont dotés d'ordinateurs. Sauf qu'utiliser les outils des autres n'est pas forcément pratique. Rien ne vous empêche de fabriquer votre propre système que vous emporterez partout avec vous sur une clé usb, qu'on appellera live-usb.

Sur cette live-usb, vous mettrez un système d'exploitation. Pas windows, mais un système libre : debian. C'est une distribution GNU/Linux sur laquelle vous pourrez disposer de vos outils habituels (vlc, firefox, libreoffice…).

Et mes documents me direz-vous? C'est simple, vous les synchronisez sur un serveur ou bien les enregistrez sur la clé. On expliquera tout ça plus loin.

Création d'une debian live

Cette partie est déjà expliquée ici.

Quelques points sont quand même à préciser :

  • Pensez à la persistence de vos données.
  • Faîtes en sorte d'appartenir au groupe fuse. Insérez dans le fichier (à créer) config/includes.chroot/etc/live/config/user-setup.conf

    LIVE_USER_DEFAULT_GROUPS=“audio cdrom dip floppy video plugdev netdev powerdev scanner bluetooth fuse”

Ou bien ajoutez en paramètre de démarrage (bootappend-live) ceci :

--bootappend-live "boot=live user-default-groups=audio,cdrom,dip,floppy,video,plugdev,netdev,powerdev,scanner,bluetooth,fuse" 
  • Les scripts que vous allez créer pour l'utilisateur de la clé (vous) seront à placer dans le cossier config/includes.chroot/etc/skel/. Créez ce dossier s'il n'existe pas. Une méthode pratique est de créer un nouvel utilisateur adduser toto, de configurer sa session telle que vous la voulez, puis de copier les fichiers de configuration de toto pour le live-usb : cp -r /home/toto/* config/includes.chroot/etc/skel/.

Démarrer sur la clé

La plupart des ordinateurs démarrent en cherchant un système d'exploitation sur le disque dur. Là, on va simplement lui dire de démarrer sur la live usb. Pour cela, branchez la clé avant d'allumer l'ordinateur. Vous verrez à l'écran un message du type “Press F7 for boot options”. Cela vous permettra ensuite de choisir de démarrer sur la clé.

Notez que le message peut être différent. Choisissez de modifier le “boot” (démarrage) dans tous les cas.

Accès à vos documents

Si vous ne souhaitez/pouvez pas enregistrer tout vos documents sur votre clé usb qui vous sert aussi de “système d'exploitation”, la synchronisation sera sans doute le plus pratique.

Le principe est très simple. Après avoir travaillé sur vos documents, vous les synchronisez sur un serveur. Ce serveur peut être :

  • owncloud
  • Modifier directement vos fichiers sur le serveur avec sshfs (le plus simple)
  • ssh+rsync
  • git, mercurial ou tout autre gestionnaire de version (avancé)

Notez que tous ces services peuvent être auto-hébergés ou bien hébergés chez un tiers.

Modifications directes sur le serveur.

Pour cette méthode, installez le paquet sshfs sur votre live-usb. Ensuite, assurez-vous que vous appartenez au groupe “fuse”. Cela se fait avec la commande suivante à lancer en tant que superutilisateur ou lors de la configuration de votre live-usb :

usermod -a -G fuse votreutilisateur 

Ensuite, on crée un script qui nous permettra d'ouvrir directement nos documents présents sur le serveur, comme s'ils étaient sur la clé usb. On appellera ce script document_ssh.sh


#!/bin/sh
# Changez ces options
SSH_USER="moi"
ADRESSE_SERVEUR="mon.domaine.com"
PORT=22
DOSSIER_SERVEUR=/home/moi/mes_documents

mkdir -p /tmp/mes_documents

sshfs -p $PORT $SSH_USER@$ADRESSE_SERVEUR:$DOSSIER_SERVEUR /tmp/mes_documents
thunar /tmp/mes_documents

exit 0

Rendez ce script exécutable :

chmod +x document_ssh.sh

Vous trouverez alors vos documents ouverts dans le gestionnaire de fichiers thunar.

Je vous propose ci-dessous un script qui fait exactement la même chose, mais qui vous évite de devoir éditer le script si vous débutez. Une fenêtre apparaîtra pour vous aider à configurer votre accès au serveur :

transparent_sftp-thumb.jpg

Le script (à lancer dans un terminal pour pouvoir taper le mot de passe) :
  #!/bin/sh
  #configure a transparent sftp access
  # author : Thuban <thuban@yeuxdelibad.net>

  die() {
  echo "$@" >&2
  exit 1
  }

  installapt() {
      if [[ ! -e /etc/debian_version ]]; then
          die "Il semblerait que vous n'utilisez pas une debian, installez $@ manuellement"
      fi
      apt-get -y install "$@" 
  }

  which sftp >/dev/null || (echo "sftp non trouvé -> On l'installe" && installapt openssh-client)
  which sshfs >/dev/null || (echo "sshfs non trouvé -> On l'installe" && installapt sshfs)
  which zenity >/dev/null || (echo "zenity non trouvé -> On l'installe" && installapt zenity)

  SSH_USER=""
  DOMAINE=""
  PORT=22
  DOSSIER_SERVEUR=/home/moi/mes_documents
  FILEMANAGER=rox
  TMPDIR=/tmp/transparent_sftp

  CFG=`zenity --forms \
      --title="Accès au documents via ssh" \
      --text="Informations pour l'accès au serveur" \
      --add-entry="Nom de l'utilisateur" \
      --add-entry="Domaine (ex : monserveur.com)" \
      --add-entry="Port" \
      --add-entry="Dossier sur le serveur à ouvrir (ex : /home/moi)" \
      --add-entry="Gestionnaire de fichiers (ex : thunar)" \
      --separator="|"`

  #Sion clique sur le bouton Annuler
  if [ "$?" -eq 1 ]; then
      die "Procédure annulée"
  fi

  SSH_USER=$(echo "$CFG" | cut -d "|" -f1)
  DOMAINE=$(echo "$CFG" | cut -d "|" -f2)
  PORT=$(echo "$CFG" | cut -d "|" -f3)
  DOSSIER_SERVEUR=$(echo "$CFG" | cut -d "|" -f4)
  FILEMANAGER=$(echo "$CFG" | cut -d "|" -f5)

  if [ -z "$SSH_USER" ]; then die "Configuration incomplète : utilisateur"; fi
  if [ -z "$DOMAINE" ]; then die "Configuration incomplète : domaine"; fi
  if [ -z "$PORT" ]; then die "Configuration incomplète : port"; fi
  if [ -z "$DOSSIER_SERVEUR" ]; then die "Configuration incomplète : dossier serveur"; fi

  mkdir -p $TMPDIR
  sshfs -p $PORT $SSH_USER@$DOMAINE:$DOSSIER_SERVEUR $TMPDIR
  $FILEMANAGER $TMPDIR
  exit 0

Passez maintenant à l'étape de création d'un lanceur.

Mise en place de la synchronisation avec ssh et rsync.

Cette méthode nécessite un accès à un serveur ssh. Créons le script permettant de synchroniser vos documents. Créez sur votre live-usb (voir ci-dessus) le script suivant :

#!/bin/sh
# Changez ces options
SSH_USER="moi"
ADRESSE_SERVEUR="mon.domaine.com"
PORT=22
SOURCE=/home/utilisateur/
CIBLE=$SSH_USER@$ADRESSE_SERVEUR:/dossier/sauvegarde/

rsync \
    -e "ssh -C -p $PORT" \
    -rlvDtuz \
    --chmod=o+w,oga+xr,ga-w \
    --progress \
    --ignore-errors\
    --force\
    --del \
    $SOURCE $CIBLE

exit 0

Enregistrez-le par exemple dans un fichier qu'on appellera synchro.sh.

Modifiez maintenant les options en début de fichier. Quelques explications :

  • SSH_USER=“moi” : remplacez moi par le nom d'utilisateur servant à se connecter sur le serveur de sauvegarde
  • ADRESSE_SERVEUR=“mon.domaine.com” : le nom de domaine du serveur
  • PORT=22 : le port du serveur ssh
  • SOURCE=/home/utilisateur/ : le dossier à synchroniser
  • CIBLE=$SSH_USER@$ADRESSE_SERVEUR:/dossier/sauvegarde/ : remplacez /dossier/sauvegarde par le chemin absolu vers le dossier du serveur où vous voulez enregistrer vos documents.

Ne reste plus qu'à rendre ce fichier exécutable :

chmod +x synchro.sh 

Bien sûr, les paquets openssh-client et rsync doivent être installés sur votre live-usb.

Création d'un lanceur

Afin de rendre les choses plus faciles, on va créer un lanceur sur lequel il vous suffira de cliquer pour exécuter un de ces scripts.

Sur xfce, cliquez-droit sur le panel -> Tableau de bord -> Ajouter des greffons…

Ensuite, choisissez “Lanceur” puis cliquez sur Ajouter. Vous voyez une nouvelle icône apparaître. Cliquez-droit sur cette icône et choisissez “propriétés”.

Cliquez sur l'icône représentant “ajouter un nouvel item vide”, puis complétez les champs ainsi :

exemple configuration lanceur

Bien sûr, vous pouvez choisir une icône. N'oubliez surtout pas de cocher “Exécuter dans un terminal” afin de pouvoir entrer votre mot de passe. Ceux qui le souhaitent peuvent utiliser des clés ssh pour ne pas avoir à taper de mot de passe (avancé. voir et .

Ne pas jeter/Acheter du matériel neuf

Trop d'entreprises et même de particuliers jettent leur matériel informatique au bout de 2-3 ans. Or honnêtement, tout le monde ne fait pas du montage vidéo ou de la modélisation 3D, et n'a donc pas besoin de matériel dernier cri.

Des associations vous proposent du matériel en bon état qui n'est pour autant pas neuf. Renseignez vous autour de chez vous. Sinon, il y a eco-informatique.

Question à se poser avant d'acheter

En ai-je BESOIN?

Gestes simple de tous les jours

Quelques idées de gestes simples accessibles à tous, rien de nouveau là dedans:

  • Préférer faire ses courses chez les artisans locaux plutôt que tout commander sur amazon. Et en plus, ça rend les courses plus humaines. De plus, il existe autour des villes des fermes qui proposent de vendre directement leur fruits et légumes : vous les récoltez puis vous payez ce que vous avez pris. Ça réduit les coûts pour tout le monde, et en plus vous achetez des fruits et légumes de saison. Au moins, vos cerises n'auront pas parcouru 200km jusqu'à votre assiette dans un camion réfrigéré.
  • Dans le même genre, allez au marché : ce sont des producteurs locaux et des produits frais.
  • Utiliser des lampes de type LED (ça ne consomme vraiment rien!). En effet, l'éclairage représente en moyenne 12,8 % de la facture d'électricité d'un ménage français (CEREN, 2008).
  • Préférer se déplacer à pieds/vélo ou en transports en commun. Pensez aussi au covoiturage.
  • Trier ses déchets (c'est pas nouveau)
  • Fabriquer ses propres objets (des exemples funs sont sur instructables
  • Acheter d'occasion, par exemple sur leboncoin pour donner une seconde vie aux objets.
  • Ne pas laiser d'appareils électriques allumés/en veille pour rien. Exemple : débrancher sa livebox la nuit. D'après Orange, la livebox consomme 50kWh par an, soit environ 50€ d'électricité.
  • Auto-héberger ses services. Pensez qu'à chaque fois que vous allez consulter vos mails, toute une batterie de disque-durs se mettent à tourner, plusieurs processeurs tournent pour vous faire parvenir l'information, chacun consommant de l'électricité. Il se passe la même chose lorsque vous déposer des documents sur google drive (documents répliqués de part le monde à chaque fois pour assurer l'accessibilité, sur plusieurs serveurs). Sans parler de votre blog/instagram ou autre. Auto-héberger vous permet de choisir un serveur basse consommation, de ne faire tourner QUE votre serveur lorsque vous utilisez vos services. Et au passage, vous gardez le contrôle sur vos données ce qui est bon pour votre vie privée. Et si vous ne vous en sentez pas capable, mettez-vous à plusieurs pour partager le même serveur auto-hébergé. Vous avez bien quelqu'un dans vos connaissances à qui ça plaît ce genre de choses.
  • Réfléchissez aux produits ménagers que vous achetez. Ils sont à un moment ou un autre rejetés dans l'environnement, et pour la plupart nocifs. Préférez l'alcool ménager, le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude pour votre ménage.

april.png Nouvelles April

La DISIC souhaite s'inspirer de l'exemple du logiciel libre

Le 22 May 2015 à 08:40:07

Paris, le 22 mai 2015, communiqué de presse.

Jacques Marzin, directeur de la DISIC (Direction interministérielle des systèmes d'information et de communication de l'État), souhaite renforcer et étendre la stratégie publique en matière de logiciel libre. L'April se réjouit de cette volonté et encourage le gouvernement à donner à la DISIC les moyens nécessaire à la mise en œuvre de cette stratégie.

Le patron de la DISIC a publié le 19 mai 2015 une tribune intitulée Logiciels Libres : vers une stratégie publique renforcée. Dans cette tribune, Jacques Marzin explique l'importance du Socle Interministériel des Logiciels Libres (SILL) et appelle à « une nouvelle gouvernance de l'État en matière de logiciels libres », dont l'organisation reste à définir. Suite à la publication de cette tribune, Jacques Marzin a répondu à une interview sur Next INpact pour expliquer plus en détail sa tribune.

Jacques Marzin y explique notamment que « Nous avons donc atteint la conviction – partagée avec les ministères qui ont fait ces choix-là – qu'il serait temps réellement de « faire communauté ». C'est-à-dire de ne pas avoir seulement l'édiction de souches, mais de se préoccuper collectivement de leur mise en œuvre, avec une réflexion interministérielle, plutôt que de reproduire avec les technologies du libre les développements en silo que l’on connaît par ailleurs. Le libre me paraît quand même l'exemple même sur lequel nous devons pouvoir faire communauté ! ».

Il souhaiterait également que la « DISIC soit plus prescriptive et plus directive en termes de ligne éditoriale qu'elle ne l'a été jusqu'ici » et que davantage de fonctionnaires puissent, en toute sécurité, consacrer une partie de leur temps de travail au logiciel libre. Il indique également que l'une des priorités de la DISIC est « de monter en accessibilité LibreOffice ». Est-ce une manière d'annoncer que la DISIC va débloquer des moyens, humains ou financiers, pour travailler sur l'accessibilité de LibreOffice ?

Jacques Marzin explique cependant ne pas être faveur d'une politique d'obligation en matière de logiciel libre, « qui n'existe d'ailleurs dans aucun État au monde » selon lui. Cependant, à ce sujet, l'April tient à rappeler qu'en 2013 le Parlement français a inscrit pour la première fois dans la loi la priorité au logiciel libre pour un service public, avec l'adoption du projet de loi enseignement supérieur et recherche, que l'Italie a mis en place une priorité pour le logiciel libre dans l'administration, et plus récemment le gouvernement indien a publié sa « Politique relative à l'adoption du logiciel libre pour le gouvernement indien » qui encourage l'adoption du logiciel libre dans les organisations gouvernementales comme « option préférée » par rapport aux logiciels privateurs.

« L'April se réjouit de la volonté affichée par le directeur de la DISIC de "faire communauté", attitude que pratique le libre, et elle encourage le gouvernement à donner à la DISIC les moyens nécessaires à la mise en œuvre de cette stratégie » a déclaré Frédéric Couchet, délégué général de l'April.

Note de terminologie : Le terme « souches » utilisé par Jacques Marzin dans son interview est utilisé dans la circulaire Ayrault sur le bon usage des logiciels libres dans l'administration française et peut être considéré comme un synonyme de « logiciels libres »

À propos de l'April

Pionnière du logiciel libre en France, l'April est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du Logiciel Libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l'espace francophone. Elle veille aussi à sensibiliser l'opinion sur les dangers d'une appropriation exclusive de l'information et du savoir par des intérêts privés.

L'association est constituée de plus de 4 000 membres utilisateurs et producteurs de logiciels libres.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site Web à l'adresse suivante : http://www.april.org/, nous contacter par téléphone au +33 1 78 76 92 80 ou par notre formulaire de contact.

Contacts presse :

Frédéric Couchet, délégué général, fcouchet@april.org +33 6 60 68 89 31
Jeanne Tadeusz, responsable affaires publiques, jtadeusz@april.org +33 1 78 76 92 82

Frederic BEZIES

Ah, les articles « putaclic » dont Mozilla Firefox est la victime idéale en ce mois de mai 2015.

Le 22 May 2015 à 08:18:16

Il est de bon ton sur certains webzines de faire des articles « putaclic » sur Mozilla Firefox. En ce mois de mai 2015, c’est la fête du slip

Nous avons eu droit à l’arrivée du support de la technologie EME (uniquement pour MS-Windows Vista et supérieur, en 32 bits), dixit la page de wiki de la technologie en question. Parfois en oubliant de préciser que des versions sans EME sont disponibles pour les versions MS-Windows.

Currently, Adobe Primetime is only available in Microsoft Windows Vista and above when using 32-bit versions of Firefox. Mac OS X, Linux, Windows XP and 64-bit versions of Firefox are currently not supported.

Ce qui donne traduit :

Actuellement, Adobe Primetime est disponible uniquement dans Microsoft Windows Vista avec l’utilisation des versions 32 bits de Firefox. Les versions Mac OS X, Linux, Windows XP et 64 bits de Firefox ne sont actuellement pas pris en charge.

Vu le magnifique support d’Adobe Flash sous Linux, je pense que le code de l’EME ne sera jamais activé sous les distribution GNU/Linux, ce qui n’empechera pas certaines personnes de hurler au fork.

Je ne reviendrais pas sur l’affaire dite « Pocket », n’utilisant pas de services de ce type, et n’en voyant pas l’utilité au quotidien.

Maintenant, c’est au tour des tuiles sponsorisées que certains webzines annonce l’arrivée sans préciser que la fonctionnalité est désactivable en… 2 clics !

Fonctionnalité dont il est question depuis au moins… novembre 2014. Vous parlez d’une nouveauté. Mais six mois sur internet, c’est parfois le bout du monde :)

J’ai fait une minuscule vidéo pour montrer la complexité de désactivation des dites tuiles qui nécessitent une énorme manipulation tellement difficile à faire qu’il faut sortir de Polytechnique pour y arriver.

<iframe allowfullscreen="allowfullscreen" frameborder="0" height="480" src="https://www.youtube.com/embed/Ty1zFPoBhk0?rel=0" width="640"></iframe>

Bon, j’ai eu tendance à utiliser un langage assez fleuri, mais cela est lié à mon niveau d’exaspération envers une partie de la communauté du logiciel libre.

Je sais très bien ce qui va se passer quand la fonctionnalité des tuiles « sponsorisées » va arriver. On va avoir droit aux mêmes vierges effarouchées qui vont vouer aux gémonies le navigateur de la Fondation Mozilla, et appeller à un nouveau fork. Ce qui ne fera qu’amoindrir encore la force de frappe du navigateur.

Car il faut être réaliste, dans le monde du libre, il n’y a que deux moteurs : Gecko (Mozilla Firefox, Seamonkey et ses « forks » que sont IceWeasel de Debian GNU/Linux et GNU IceCat) et les frères jumeaux Webkit/Blink (Chromium, Midori, Rekonq, Web, QupZilla et Opera depuis sa version 15).

Un vrai choix après tout… Ou pas !

21 May 2015

jzimmermann.png Jérémie ZIMMERMANN

[Re-publica] Fighting that Terminator in our Pockets

Le 21 May 2015 à 10:49:25

Have we become cyborgs? With chips, sensors and tactile surfaces prolongating our brains, nerves and fingers and beyond the romantic image of science-fiction, doesn't it appear that we we may have already merged with the machines?

Communications massively collected for further behavioural analysis and profiling (PRISM) and sabotage of any commercial product dedicated to protect our data and communications (BULLRUN) are just examples of how everyday technology, now part of ourselves, has been systematically perverted and turned against us.[...]

<script src="http://www.laquadrature.net/files/lib_rp_mediakit.txt" type="text/javascript"></script><script type="text/javascript">$(function () {rp_mediakit.plug_video (2316, 2, 1)});</script>

https://re-publica.de/en/session/fighting-terminator-our-pockets

april.png Nouvelles April

{UDOS} Session spéciale collectivités

Le 21 May 2015 à 09:17:20

8 Juillet 2015 - 16:00
8 Juillet 2015 - 18:00

Du 8 au 10 juillet 2015 à Digne-les-Bains se tiendra la première édition {UDOS} Université d'été du développement de logiciel libre et open source.

Jean-Christophe Becquet, président de l'April animera la session spéciale collectivités, le 8 juillet 2015 à partir de 16h, dans l'amphithéâtre de l'IUT de Digne-les-Bains.

Vous êtes un élu où un technicien impliqué dans le développement de votre territoire notamment au travers du numérique, venez partager et échanger avec des agents et des élus de collectivités ; commune, département, région...

Des interventions didactiques et des partages de pratiques avec des experts sur le logiciel libre et les formats ouverts. Les thématiques abordées sous forme de mini-conférences :

  • Partager ses données : mise en œuvre d'une démarche Open Data
  • Produire des données géographiques : la cartographie collaborative avec OpenStreetMap
  • Stocker et protéger ses données : usages, cloud, opportunités et menaces

Cette rencontre sera suivie de 2 jours à destination des développeurs, ingénieurs, geeks et autres hackers pour partager et rencontrer des experts, dans une atmosphère conviviale : des tutoriaux et des ateliers animés par des spécialistes pour apprendre et contribuer dans la douceur de l'été.

{UDOS} propose des tutoriaux et des ateliers pour aborder par la pratique le développement de logiciel libre avec un focus sur 3 thèmes :

« {UDOS} ne se positionne pas en concurrent des RMLL qui se dérouleront cette année à Beauvais du 4 au 10 juillet » précise Renaud Zigmann, directeur de Xsalto, initiateur de {UDOS}.

Marc Hépiègne, président de l'association Oisux a ainsi déclaré : « en tant que défenseur du Libre je me réjouis qu'un événement nouveau soit organisé ». « Le foisonnement de l'Agenda du libre montre que nous avons encore besoin de rencontres consacrées au logiciel libre » ajoute Jean-Christophe Becquet, directeur d'APITUX, partenaire de l'événement.

gkulakowski.png Guillaume KULAKOWSKI

Data URIs VS CSS Sprites

Le 21 May 2015 à 06:09:00

J'ai profité de la sortie de la branche 2.7 de Dotclear et de l'arrivée de Twig comme moteur de template pour faire quelques modifications sur le blog :

  • Migration vers des templates utilisant la syntaxe Twig et utilisation au maximum de l'héritage (la killer feature de Twig !).
  • Utilisation encore plus massive de Less.
  • Mise à jour des librairies JS et CSS (merci Bower).
  • Suppression des sprites CSS pour utiliser des images en data URI au sein de mes CSS.

Et c'est sur ce dernier point que je souhaitais discourir...

Les sprites CSS c'est bien... mais c'est chi**t !!!

En effet, les sprites CSS c'est bien pour les performances web client side (notamment : Minimize HTTP Requests & Preload Components). Le problème, c'est que c'est chi**t à manipuler ! Il existe des générateurs de sprites, mais ce n'est pas la panacée. Bilan : j'y réfléchi à 2 fois avant de changer une image et dans certains cas il est même obligatoire de mixer plusieurs images sprites (sur des background-repeat bien complexes).

Data URI, L'alternative ?

La solution alternative c'est d'utiliser des data URIs, c'est à dire de mettre le code base64 de l'image directement dans la CSS (où une CSS séparée). Vous me direz que faire un sprite CSS ou faire un base64 c'est aussi pénible et je vous répondrais oui... Si on travaille en pure CSS ! Mais si on utilise Less (et c'est surement aussi possible en Sass) il y a une fonction qui fait ça automatiquement !

Y a-t-il que des avantages ?

Malheureusement non.

  • Un fichier CSS avec du base64 pèse 25% (10% si on utilise compression gzip) de plus qu'un sprite.
  • Les data URI's ne sont pas supportées par IE6/7 (ça je m'en fous un peu :-)).
  • Les performances sont quelques peu en dessous d'un sprite.

En conclusion

J'ai déjà pas mal optimisé mon site, le fait de passer par data-uri me permet de :

  • Réduire le poids général de ma CSS (j'embarquais déjà quelques data-uri que je viens de délocaliser dans une CSS à part).
  • Pouvoir rapidement faire évoluer mon image sprites (retirer les images inutiles par exemple) et gagner en time to market.

Bref : adopté !

20 May 2015

amonville.png Alexis MONVILLE

Ponts et Hiérarchies

Le 20 May 2015 à 23:44:38

Mark McLoughlin a donné la Keynote Red Hat, au matin du second jour du Sommet Openstack de Vancouver.
Dans l’après-midi, il a donné une session plus intimiste à propos de la gouvernance du projet Openstack.
L’idée principale est qu’avec Le nouveau modèle d’organisation Grande Tente qui va permettre l’émergence de nouveaux projets, il pourrait être temps de redéfinir les valeurs principales du projet qui permettront aux contributeurs de prendre de bonnes décisions.

Mark commença son propos par une référence à la Keynote que Eben Moglen a donné à Auckland lors de LCA 2015. Dans cette keynote, Eben Moglen explique que le modèle d’organisation hiérarchique que nous connaissons tous, est le modèle du 20ème siècle, et que les organisation du 21ème siècle seront basées sur la transparence, la participation et une collaboration non-hiérachique, comme le sont les logiciels libres.

Mark a continué son introduction avec une référence au billet de Andy Hunt, The Failure of Agile. Andy Hunt est un des rédacteur du manifeste agile, aussi on peut le prendre au sérieux comme il s’agit d’en parler. Le point principal de son article est qu’un grand nombre de personnes ont divergé de l’agile en se focalisant sur les pratiques, oubliant les valeurs et principes agiles. Ils sont focalisés sur faire de l’agile, et oublient que en fonction de son expérience, un débutant a besoin de directives claires pour comprendre comment fonctionne les choses et qu’au fur et à mesure de son expérience et du développement de ses compétences, il aura besoin de coaching, puis de support et deviendra ensuite pleinement autonome et aura adapté les pratiques initiales sur le chemin en vivant les valeurs et principes agile.

Cela m’a remémoré les auto-collants que j’avais imprimé pour une conférence :
sticker-agile-tour-2013-v2
Lorsque je les avais reçu, je m’étais dit… Humm… J’aurais du aussi barrer le « be » et le remplacer par « learn » car apprendre est réellement ce que nous faisons…

Donc Mark a proposé 4 idées principales qui pourraient devenir les principes auxquels se référeraient les contributeurs à Openstack :

divers intérêts, une vision partagée, basée sur le consensus
les individus et leurs interactions plutôt que les processus et les outils
le leadership au travers de l’autonomisation, l’empathie et la confiance
toute les avancées doivent ultimement provenir d’itération de bas en haut

Je vous encourage à regarder son intervention pour en savoir plus.

<iframe allowfullscreen="allowfullscreen" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/pTLbh9bep6s?rel=0&amp;showinfo=0" width="560"></iframe>

Xavier CARTRON

Passage à blogotext

Le 20 May 2015 à 18:55:51

Le site http://yeuxdelibad.net devenait de plus en plus chargé. Il y avait aussi un shaarli, un forum, tout ça se mélangeait. Et encore, je ne parle pas des vieux articles enfouis dans le site.

J'ai donc décidé de lancer à côté ce blog, qui m'autorisera plus de libertés. Au passage, le site a été nettoyé et trié.

Je découvre au passage blogotext qui me fait très bonne impression. Il y a même de quoi lire ses flux rss ou partager ses liens comme dans shaarli! Seul défaut, il ne supporte pas markdown. Mais pour l'instant, je peux toujours écrire en markdown -> convertir en html et coller ça ici.

Il faut maintenant que je cherche à améliorer le thème graphique de ce blog.

À suivre...

Vracs du mois de mai

Le 20 May 2015 à 18:13:37

Je tente ici un nouveau format. Au lieu de partager sur shaarli sans approfondir tout ce qui me passe sous le nez, je vais essayer de mettre en vrac les trucs divers et variés rencontrés dernièrement. Le contenu peut donc être plus ou moins long.

Des liens


Voilà un document de quelqu'un étant passé de microsoft office à libreoffice. Très intéressant à lire, et ça montre bien que quand même, on peut largement se contenter de libreoffice sauf pour un usage très spécifique. En passant, notez dans les commentaires le lien vers des modèles de documents pour libreoffice
Qu'est-ce qu'un bon enseignant. Petit récit qui rappelle quelques vérités sur ce travail et les multiples éléments à prendre en compte face aux adolescents aux vies de plus en plus difficiles. Un bon témoignage avec que des choses vraies dedans.
Framasoft a lancé son moteur de recherche! Comment ça, vous utilisez encore google? Il y a aussi [duckduckgo][https://duckduckgo.com[, il est temps de changer vos habitudes.
Vidéo de l'april expliquant pourquoi certains livres électroniques n'ont rien à voir avec une *vrai* livre.

  • 09/05/2015 - http://sirtin.cafe-sciences.org/2015/05/08/comment-samuser-avec-un-stethoscope/ Comment marche un stéthoscope au fait? C'est tout bête, mais c'est bien décrit et m'a semblé intéressant.
  • 12/05/2015 - http://cavebeat.blogspot.fr/2012/11/raspberry-pi-tor-middle-relay.html donne quelques explications sur les relais tor.
    Tor, vous le savez, permet de rendre votre navigation sur le net plus anonyme. Cependant, on peut ressentir un ralentissement lorsqu'on l'utilise. Afin de réduire ce problème, on peut héberger soi-même un noeud tor : plus il y a de noeuds, plus ça ira vite. J'avais écrit un tuto fut un temps…
    Quelques rappels :


    • Relai “au milieu” (MIDDLE RELAY) : C'est le plus conseillé. Les connexions passent par votre noeud et sont relayées à un autre, rien ne sort de chez vous, vous faites juste passer le message. Dans le fichier torrc, il faut mettre ça : ExitPolicy reject *:* # no exits allowed . Le noeud est automatiquement publié dans le réseau tor pour être utilisé.
    • Relai de sortie (EXIT RELAY) : là, il est possible que les connexions des personnes utilisant tor sortent par votre relai. En cas d'utilisation illégale, vous pouvez alors être suspecté d'être le coupable (jusqu'à ce que vous indiquiez que vous hébergez ce genre de relai)
    • Relai “pont” (BRIDGE) : c'est comme le MIDDLE RELAY, sauf que pour l'utiliser, il faut connaitre exactement l'adresse de votre noeud.
  • 14/05/2015 - http://gusandco.net/extensions/ des extensions pour le jeu 7wonders. C'est excellent!

  • 16/05/2015 - http://blog.handylinux.org/article190/handylinux-2-0-est-disponible-au-telechargement Handylinux 2 est sortie!
  • 16/05/2015 - http://www.semaille.com/ coyotus m'a aidé à retrouver
    le site d'échanges de graines non-stériles. Pour que la nature reprenne ses
    droits. Il y a aussi http://openseed.org.
  • 20/05/2015 - https://gratipay.com/~Ikse/ une alternative à Flattr,
    qui d'après leur description ne prend pas de marge sur les dons
    effectués. Ça semble très intéressant, du coup je teste. En plus, leur
    code semble libre sur github.

Divers


Modification de la configuration de mcabber à l'arrivée de jessie

Mcabber est un client xmpp. Cela permet de discuter avec des contacts et sur des chatrooms (entre autres). Il est vraiment puissant et très pratique, et s'utilise dans un terminal.

Après le passage à Debian Jessie, quelques modifications sont à apporter à la configuration (elles sont reportées ici).

Pour pouvoir envoyer des commandes à mcabber via un fifo et voir afficher les adresses web dans la fenêtre de status pour faciliter leur accès, il faut ajouter ceci dans le fichier `~/.mcabberrc` :

    # à mettre avant le load urlregex
    set url_regex = "(((https?|ftps?|nntp)://)|www[.][-a-z0-9.]+|(mailto:|news:))(%[0-9A-F]{2}|[-_.!~*';/?:@&=+$,#[:alnum:]])+"

    module load urlregex
    module load fifo


Création d'un "bot" pour le salon xmpp d'handylinux

Handylinux est une distribution très sympa, en particulier pour les débutants en informatique. Afin d'aider les nouveaux arrivants, un salon xmpp a été créé (cliquez ici pour vous connecter).

Au passage, je me suis amusé à coder un "bot". C'est en fait un contact qui peut réagir selon ce que vous lui écrivez. À part quelques bêtises, il permet actuellement :


J'ai pu découvrir une excellente bibliothèque pour faire ça en python vraiment facilement : sleekxmpp.
En plus, c'est disponible aussi pour python3 sur debian ☺.

Si ça vous tente, sachez que la documentation n'est pas toujours très à jour. Vous pouvez retrouver des exemples très bien faits dans /usr/share/doc/python3-sleekxmpp/examples. Vive debian!

Bot xmpp -> irc


Le bot a ensuite évolué.


En effet, il fait désormais le lien entre le salon xmpp et le salon
irc. Il ne fait que répéter dans le salon irc ce qui est dit dans le
salon xmpp et inversement, en précisant à chaque fois qui est l'auteur
du message.


Cela semble un peu bousculer les habitudes des utilisateurs
d'IRC, mais ça marche plutôt bien. Les utilisateurs novices peuvent
recevoir de l'aide de plus de personnes, et ça c'est super! Et
franchement, on ne s'y perd pas tellement. Un extrait? :


[22:16:20] <handybot> melodie/irc dit :c'est qui Hakimo/xmpp ?
[22:16:55] <arpinux> Hakimo est sur le slon jabber handylinux, thuban a mis un bot pour faire un transfert des messages
[22:17:05] <arpinux> tout jabber passe sur irc et inversement
[22:17:20] <arpinux> avec un prefix pour identifier la source
[22:17:48] <handybot> melodie/irc dit :o_o
[22:18:01] <handybot> melodie/irc dit :sans blague ?
[22:18:21] <arpinux> bah oui, je suis sur jabber là, pas sur IRC
[22:18:32] <arpinux> pourtant je te lis et tu me lis :)
[22:18:58] <handybot> melodie/irc dit :ben c'est sacrément verbose, on dirait qu'il y a un bot qui parle sans arrêt, et tout seul par dessus le marché
[22:19:53] <arpinux> comme ça les débutants peuvent demander de l'aide de n'importe où et on peut les aider de partout
[22:20:30] <arpinux> il parle pa tout seul :) si il parle c'est parce que quelqu'un sur le salon jabber ou irc dicute

Vous pouvez même vous en servir comme transport irc/xmpp quasiment!
Le code est bien sûr libre à améliorer.


CMB


Le client mail cmb simplifié avance petit à petit. Il gère maintenant mieux les envois de mail, les contacts et est plus facile à utiliser. La communauté handylinux m'aide à trouver des bugs et fait des suggestions très intéressantes.

jzimmermann.png Jérémie ZIMMERMANN

EU's ongoing attempt to kill Net Neutrality forever

Le 20 May 2015 à 09:25:43

Paris, 20 May 2015 — Governments of the EU intends to crush the rights and freedoms of citizens in order to reach an agreement on roaming1, thus undermining competition and innovation in the digital economy, according to a leaked document. This documents reveals an unacceptable disregard on the part of Member States for the commitment of the EU Parliament and many EU citizens to uphold the principle of Net neutrality.

For more than two years hard negotiations have been conducted within European institutions regarding the regulation proposal on telecommunications, which now contains two main chapters, one on roaming and the other on Net Neutrality. In 2014, a lot of work was done by citizen organisations to ensure that the European Parliament would protect Net Neutrality and uphold the rights of citizens to access a non-discriminatory, guaranteed access to a neutral and transparent Internet networks.

La Quadrature du Net has already expressed its concerns on several occasions on the direction given to the text by the Council of the EU, because it removed any reference to Net Neutrality and proposed traffic management measures deeply prejudicial to the freedom of communication and innovation. As we move closer toward the end of the negotiations on this regulation, and despite the European Parliament efforts to find an acceptable compromise, the document leaked by Contexte from the EU Council shows the text is geared toward reinforcing the already dominant position of big telecom operators, turning them into the Internet's gatekeepers. The Council has is using Net Neutrality as a bargaining chip to get a compromise on roaming, perceived as more consensual, allegedly easier to understand and more marketable to voters.

It is unacceptable that the Council, including the Latvian presidency, sweeps away positions of the European Parliament. It is unacceptable that the Council makes the play of big economic operators to the detriment of citizens and small SMEs. The European Union has now the opportunity to reaffirm its Human Rights values but if the Council do not seize this opportunity, the EU will be lagging behind the USA since the FCC has just enshrined the Internet as "common goods", and empowered FCC, the US regulator of communications, for enforcing Net Neutrality in the US.

Save the Internet
Save the Internet!

We call on the Council to respect the fundamental rights and reconsider its position by adopting the reasonable proposals of the European Parliament.

We urge the European Parliament not to yield to strong pressure from the Member States and powerful industrial lobbies.

We call on the European Commission to move in the direction of respect of citizens' rights and freedoms in the negotiation of this text and to echo the proposals of the European Parliament.

It is fundamenal and urgent to act before the next trilogue planned on 2nd June. A campaign is ongoing in all the EU Countries in order to preserve our right to use an Internet based on principles of non-discrimination and liberty.
We call on the citizens to contact their representatives in the European Parliament and urge them to safeguard Net Neutrality.

Main problematic issues in current draft

  • Article 1: In the objective and scope, the Council removes all reference to "safeguard of end-users' rights" and "non-discriminatory treatment of traffic" whereas it should appears as one of the main principles of the regulation.
  • Article 2: the Council removes the Net Neutrality definition and all references to Net Neutrality. An "open Internet" (art.1) does not guarantee transparency and non-discriminatory measures.
  • The Council has also removed art 23-2 of the European Parliament on so-called "specialised services" (which depart from the best-effort principle and rely a quality of service optimised for a given category of application). This article enshrined the banning of discrimination between functionally equivalent services and applications. This was a key measure to avoid a discrimination of SMEs and to ensure fair competition within the EU even when telecom operators decide to provide access to offer online access through these specialised services.
  • Article 3-2 authorises Internet access providers to conclude specific agreement with end-users which could lead to tariffs discriminatory agreements and infringement of Net Neutrality.
  • Article 3-3 on traffic management measures does not protect users from any measure infringing their rights. It could also lead the access providers to act on the content through deep packet inspection measures and not only on the network.
  • 1. A roaming service is the ability to make and receive voice calls and send and receive data, when traveling abroad.

Vrac_2

Le 20 May 2015 à 07:53:08

Vrac_1

Le 20 May 2015 à 07:35:50

Patrice ANDREANI

Grammalecte a besoin de vous.

Le 20 May 2015 à 02:52:58

Grammalecte est un correcteur grammatical open source pour LibreOffice. C’est un projet d’aide à l’écriture en français, qui est en cours de développement. Il permet de détecter « entre autres choses, les problèmes de typographie, les doublons, les espaces superflus ou manquants, les erreurs d’accord de nombre et de genre, les conjugaisons erronées ». Les développeurs voudrait […]

19 May 2015

cmb

Le 19 May 2015 à 10:19:04

Astuces_diverses

Le 19 May 2015 à 10:19:04

Version_web_pour_BTshare

Le 19 May 2015 à 10:19:03

Gerer_son_site_statique_avec_git

Le 19 May 2015 à 10:19:03

# Gérer son site statique avec git Comment ça se passe? - Un dossier sert de dépôt git : /media/git/monsite - Un dossier sert au serveur web : /media/www/monsite ## Mise en place sur le serveur On crée donc un nouveau dépôt :


Powered by Planet!
Mise à jour: Le 24 May 2015 à 06:32:57